The Cult - Dreamtime

Cult dreamtimeTHE CULT
Dreamtime
Beggars Banquet, 1984

 

 

Plus le temps passe et plus le patronyme du groupe de Ian Astbury y laisse des plumes ! Ce fut d'abord The Southern Death Cult, puis Death Cult et enfin The Cult… Quelle que soit la formation, nous aurons droit à chaque fois à une superbe collection de titres inoubliables. Avec cette nouvelle mouture, le chanteur au timbre original et puissant abandonne ses inclinations batcave pour s'orienter vers une fusion entre son héritage post punk et un rock plus lyrique, se situant de ce fait non loin du gothic rock ; peut-être bien même l'éclaireur de ce dernier… Un album qui renferme des joyaux tels "Horse nation", "Go west" et surtout le phénoménal "Spiritwalker" (numéro un des charts indépendants), mais outre ces titres plutôt rapides et imparables, The Cult sait aussi produire des morceaux plus posés, ainsi "A flower in the desert" ou l'émouvant et profond "Bad medicine waltz". On est encore loin avec "Dreamtime" du hard rock gothic qui allait faire la gloire de The Cult, mais on tenait là à coup sûr l'un des très grands opus des eighties. Atsbury et ses troupes n'ont pas encore toute la maîtrise technique qui sera la leur dans le futur, mais cette réalisation a le charme et la spontanéité, la force primitive et les tripes que ne possèderont pas ses successeurs, en tout cas pas avec cette intensité. Indispensable et incontournable.

       Brown Jenkin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×