TAT - Le Sperme de tous les Métaux

TAT
Le Sperme de tous les Métaux
Urgence Disk Records, 2007

 

Si "Quinta essentia" révélait à nos oreilles profanes un cabinet des ombres où s'opéraient de captivants échanges d'énergie, ce deuxième album confirme le talent d'une alchimie musicale magnétique. Alchimie, le maître mot de TAT, un projet empli de mystère et de lents dérapages vers des visions occultistes au cœur d'un antique jardin de grimoires… Toujours quelques paroles à peine délivrées du bout de ces lèvres que retient le sceau des hermétistes, spoken words obscurs et torturés qui nous mènent vers les notes d'une guitare classique omniprésente semant dans son sillage la fragrance d'une ancienne partition. Si l'on retrouve avec bonheur le chant délicat d'Esclarmonde, Vx "Cheerleader" installe un charme grisant sur "Putréfaction", sa voix y distille une entêtante ambiguïté sertie dans le cadre d'une sombre sensualité, nous rappelant aussi que la palette de TAT s'enrichit de la présence de divers artistes. Les participations, notamment vocales (écoutez "Purification"), apportent des tonalités et des nuances à une œuvre qui n'hésite pas à nous immerger au sein d'atmosphères ritualistes inquiétantes (l'oppressant "Solution & dissolution" tout en orgue et murmures, un "Interlude" qui semble ouvrir les portes d'un cauchemar). On frôle la lumière sur "Subtiliation", la six cordes croise des sonorités électroniques et le ton se veut plus "ouvert", cela avant deux relectures de "Thalidomide : Réminiscence" (titre figurant sur "Quinta essentia") ; le livre peut alors se refermer, nous abandonnant au souvenir de ces mélodies parfois nostalgiques, voire mélancoliques ("O TAT"). "Le Sperme de tous les Métaux" est une réussite et mérite que l'on se penche sur l'univers d'un musicien qui, dès sa première réalisation, prouvait déjà qu'il irait loin.

      Gasp

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site