Svart Crown - Ages of Decay

SVART CROWN
Ages of Decay

Rupture Music, 2008

 


Svart Crown : voici un nom avec lequel il vous faudra désormais compter ! Formé en 2005, le groupe niçois impose sa forte carrure avec un «Ages of Decay» muni d’arguments redoutables. Succédant à la démo «Bloody Crown» qui récolta des critiques positives, cet opus vomit son hostilité homicide depuis l’antre d’un black / death metal pour le moins efficace ! L’art barbare de ces gens-là joue autant sur le tranchant d’une galerie de lames reflétant les furies décharnées du black metal que sur la lourdeur contondante d’un death meurtrier. La horde crache ses terres brûlées sous le galop impétueux de parties rythmiques énervées, assez intenses, ce qui ne l’empêche pas de nous faire apprécier ces passages moins rapides soulevant aussi des masses de poussières rouges suspendues dans l’air suffocant. Les vocaux sont à l’unisson de l’atmosphère de destruction régnant sur ces âges de décadence ; un paysage où l’enfer affiche ses tourments entre guerres perpétuelles et orgies dantesques, un puits sans fond où des amas de chair s’unissent au feu, au soufre et aux plaisirs interdits… Les dix compositions présentent les qualités de puissance et de technique, de noirceur et de violence qu’il faut rassembler pour forger une arme digne de ce nom ! «Tribes of the forgotten Ages», «Caligula» ou encore «Orgy and Sodomy» sont (à titre d’exemple) quelques explosifs bien ficelés qui ne demandent qu’à vous éparpiller aux quatre coins de ce premier album chaudement recommandé !

       Gasp

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×