Orakle - Uni aux Cimes

ORAKLE
Uni aux Cimes

Melancholia Records, 2005

 

 

Groupe français dont la formation remonte à 1994, « Uni aux Cimes » est leur premier album. En 2002, le mini CD « L’ineffable émoi… de ce qui existe » avait été bien accueilli, trois ans plus tard, c’est avec un opus de haute volée qu’Orakle revient sur les ailes sombres d’un black metal impressionnant de maîtrise. Bâties à l’aune d’une architecture complexe et fouillée sans jamais donner l’impression de s’éparpiller, les compositions invitent l’auditeur à se hisser toujours plus haut, jusqu’au vertige. La tête vous tournera certainement à l’écoute de ces mélodies tendues sur la toile d’un visionnaire peignant quelque perspective grandiose ; atmosphères éloquentes d’où émerge, au côté de la voix black, un chant clair conférant une dimension presque épique à l’ensemble. Puissante, agressive et variée, cette réalisation risque d’en surprendre plus d’un ; les textes en français témoignent d’un réel talent poétique, évoquent le dépassement de soi, nous disent de nombreuses choses formant le ciment d’un message qu’il faut prendre le temps de lire. Me faisant penser par moments à Emperor, la musique de ces artistes en a effectivement l’étoffe, la profondeur ; tout est parfaitement en place, des guitares à la batterie sans omettre les parties synthétiques, alchimie exemplaire servie par une production digne de ce nom, couronnement d’une partition lyrique sans faille. Saluons le talent et ne craignons pas, à propos de « Uni aux Cimes », de parler de chef-d’œuvre.

      Gasp