Nausea & Nors'Klh - A Vision of Nothingness

NAUSEA & NORS'KLH
A Vision of Nothingness

Autoproduction, 2009

 


Voyage sans retour au coeur des architectures hallucinantes de l'infini galactique, ce split devrait capturer nombre d'entre vous entre les crêtes magnétiques de son champ gravitationnel. Nors'Klh et NauseA, deux noms à retenir, deux artistes qui tissent de profondes atmosphères, lesquelles ne finissent plus par n'en former qu'une seule au sein d'une immensité à la fois terrifiante et fascinante que symbolise "A Vision of Nothingness". Nors'Klh, vivant quelque part en France sur le flanc d'une montagne magique, est un projet dont on attend beaucoup, puis le Polonais NauseA, incarné par le non moins talentueux psq M.O.S., vont (dans cet ordre et chacun leur tour) injecté dans notre esprit la substance stellaire des drones émergeant sur les reliefs subliminaux des rayonnements fossiles. Fermez les yeux et imaginez-vous flottant dans l'espace infini, inconcevable, au-delà de toute mesure et sans le moindre repère, soudainement aspiré par un puits d'énergie noire hanté par les basses sourdes constituant le ressac des cataclysmes sans âge. Sources radioélectriques errantes en faisceaux de sonorités âpres, ondes grésillantes, pulsations, choeurs évoquant Raison d'Etre ("End of a Millenium Quasar" de Nors'Klh), mouvements mélodiques glacés frôlant la nébuleuse-inlandsis en un pôle d'éternité où vie et mort ne sont plus que notions caduques, les paysages qu'offrent cette réalisation tracent une voie où vous croiserez des empreintes de lumière mourante et les bribes éclatées d'amères transcendances dont l'origine demeurera à jamais secrète. "A Vision of Nothingness" est un split dont la charpente s'étoffe sur une trame dark ambient prenante, unissant deux sensibilités créatrices en une seule et unique aventure hors du temps que vous n'oublierez pas !

      Gasp