Mediavolo - Unaltered Empire

MEDIAVOLO
Unaltered Empire
Prikosnovenie, 2008

 

 

Le parfum des belles pages de "A Secret Sound" encore dans l'air, Mediavolo nous offre avec "Unaltered Empire" un nouveau keepsake, un nouvel écrin où resplendit à travers dix joyaux un puissant clair-obscur d'émotions... "Treasure Box" va donner la mesure d'une ligne de fuite où la nostalgie délimite les contours d'un ensemble poignant; mélodies d'orfèvre qui ricochent en frissons sur notre peau, l'élégant travail de composition de Jacques Henry vibre de réminiscences heavenly pop "eighties" tout en maintenant l'exploration d'une voie personnelle, une scène peuplée de souvenirs et de rêves dont le rôle titre est défendu par la nuance, en d'insaisissables pincements au coeur, art d'une larme fredonnante, quasi invisible, indissociable d'un fragile rai de lumière. La sensibilité vocale de Géraldine Le Cocq (également auteur des textes) n'est pas le moindre atout de cet album tissé en subtilités; guitares cristallines, batterie, piano aussi, fluidité et aisance de ces harmonies synonymes d'envolées lyriques côtoyant parfois une touche plus "rock", davantage rythmée sur certains morceaux ("Cavalry Drum" par exemple ou encore "Selling Birds"). Que dire de plus, sinon que le duo Géraldine-Jac nous fait partager une pièce musicale indispensable qui vous rendra libre autant qu'elle vous serrera la gorge; une réalisation comme on aimerait en découvrir plus souvent, tout simplement !

       Gasp