Larynx and Claw : Snowbones and Baconfields

Larynx and claw snowbones and baconfieldsLARYNX AND CLAW
Snowbones and Baconfields
Autoproduction, 2017

 

 


Succédant à The Ear Watches, The Eye Listens paru en 2014 , ce nouveau recueil de mots électriques replonge l'auditeur dans l'univers du poète et peintre Scott Batty. Moments solitaires dans les replis intimes de la conscience, l'art minimal de Larynx and Claw ne tarde pas à nous hypnotiser, gommant nos fragiles empreintes sur les chemins de traverse de nos existences. Des spoken words accompagnés par les cordes d'Alexandre Garcia, guitare/basse qui nous cinglent de leurs câbles en voltage suspendu, prégnant et affûté, le théâtre de nos tourments n'attend plus que notre timide apparition.

La tension porte le masque d'un calme étrange, les paroles tombent telles des larmes de sang, un sang gelé ; les mélodies parfois décrivent un peu la silhouette lointaine d'un marcheur (« Unholy poses ») ou soutiennent un ton plus énervé et direct (« Tête offensive »). Des premiers plans rapprochés de Iron Bubble à l'atmosphère angoissante de A quiet Place to Dance , le duo nous égare dans ses mystérieux paysages (ceux de Darlington ou de Ghost of a Dream découpent de précieuses lignes sur l'horizon) .

Un livre de présences posé au centre d'une vaste salle des pas perdus complètement déserte, voilà un peu ce que pourrait être ce nouvel opus.

        Gasp, décembre 2017