L.E.A.K. - The Old Teahouse

L.E.A.K.
The Old Teahouse
Cold Meat Industry, 2001

 


Formé par Tolufim et Peter Lindhal (ex-membres de Heid), L.E.A.K. propose avec « The Old Teahouse » un premier album assez déroutant. Le dark ambient du Lustige Electro Akustische Klänge s’aventure bien loin dans les entrailles d’une machine géante à l’abandon. Une profondeur sonore peuplée d’énergies qui explosent parfois en tourbillons électro magnétiques et autres fréquences nous immergeant au beau milieu d’une cascade de turbulences déstabilisantes. C’est l’écho des cavernes de cuivre (titre 3) qui enfle, laissant s’approcher au bord du précipice une mélodie arctique, c’est le perpétuel affrontement des forces de la Nature, des faux apaisements avalés par des assauts bruitistes, c’est la cloche des morts qui fait naître un rythme acide aux frontières de nulle part (titre 4)… Etrange architecture aux angles insaisissables qui reçoit l’image déformée de notre inconscient, enfantant des rêves troublants, des parcelles de souvenirs qui apparaissent et disparaissent au gré de ce long voyage. Mouvements de l’eau, clameurs lointaines de vestiges métalliques dévorés par une crise d’hystérie électronique (titre 6) ; on n’en finit pas de déambuler entre les murs de cette vieille demeure qui conserve de singulières réminiscences. Des ambiances prenantes et inquiétantes où des bribes de musique orientale (cordes, percussions) traversent le négatif d’un lieu ancien, et si l’on tend bien l’oreille, on peut entendre toutes sortes de choses, du simple crissement aux espaces infinis en passant par les bruits fossiles d’une Terre en pleine formation. Une réalisation à découvrir absolument !

      Gasp