Killing Joke - Hosannas from the Basements of Hell

KILLING JOKE
Hosannas from the Basements of Hell

Cooking Vinyl, 2006

 


Avec l’âge bon nombre de formations des ères farouches perdent de leur mordant et de leur rage pour se transformer en père tranquille n’offrant plus qu’un visage rabougri du rock. Les indomptables Jaz Coleman, Geordie Walker et Paul Raven ont pris quant à eux le chemin inverse, comme si le temps qui court montre l’urgence d’en balancer un maximum pour marquer d’une trace indélébile leur passage sur la planète, pour faire mentir ceux qui pensent que l’esprit de révolte du punk est mort et enterré sous des tonnes de compromissions. “ Hosannas from the Basements of Hell ” ne propose pas vraiment une évolution dans l’approche des structures musicales ou l’aspect mélodique du groupe, sur ces points il s’inscrit dans la lignée de l’album éponyme sorti en 2003. La différence sera à chercher dans la production, plus brute de décoffrage, sonnant davantage “ live ”, un ouragan de crasse post punk salutaire dans un monde qui tend vers l’aseptisation. Jaz hurle sa colère portée par une rythmique puissante et la guitare de Geordie qui décoche des tourbillons de folie. Killing Joke refuse la soumission, ne faiblit pas, ne s’affadit pas, il semble bien au contraire puiser dans le foutoir ambiant, la connerie et la lâcheté universelle, l’énergie, la fureur et l’inspiration qui lui permet de nous offrir avec “ Hosannas from the Basements of Hell ” l’une de leur plus belles pièces. Gigantesque et monstrueusement génial !

      Brown Jenkin