Karnnos - Undercurrents and Lost Horizons

KARNNOS
Undercurrents and Lost Horizons
Cynfeirdd, 2005

 

 

Encore un bel album à ajouter au compte de Karnnos ; toute la profondeur et la force de cette entité portugaise menée par J. Aernus habitent ce chapitre baptisé “Undercurrents and lost Horizons”. De ces paysages déserts où flotte un parfum d’éternité émergent les délicates orchestrations acoustiques de la formation ; la dark folk, ici davantage présente, émeut par ce ton qu’elle prend au bord de l’âme en voulant ressusciter les vérités païennes de celle-ci. Toujours environnées d’une brume ambiante, les compositions naviguent sur le versant occulte et symbolique de la nature ; le sentiment de toucher à quelque chose d’essentiel se précise au fil de l’écoute, visions où les mots s’estompent et remontent le cours des millénaires jusqu’au puits de silence… Les spoken words feutrés de J. Aernus s’élèvent doucement sur “The Womb of the Forests”, le deuxième titre où des chœurs lointains, un accordéon puis une cornemuse peignent l’inaltérable beauté d’une forêt dense où circulent des murmures séculaires. Guitare, flûte, violon… les discrètes mélodies passent doucement avec ce goût de feu bruissant dans son écrin de pierre, de bois et de feuilles mortes. Une aura mystique couronne ce quatrième opus (à l’instar des précédents) ; obscure et pénétrante, la trame de cet objet, entre folk sombre minimaliste et dark atmosphérique, se laisse pleinement savourer tels la tiède caresse du vent ou le fabuleux spectacle d’un crépuscule dont l’ébauche serait due aux notes d’un accordéon nostalgique…

       Gasp