Interview Otargos (année 2007)


Repoussant encore les limites de leur style, les Français d'Otargos proposent avec
"Kinetic zero" un opus qui vous conduira loin, très loin, là où les perspectives vertigineuses de l'espace, de la matière et du temps jettent leurs lignes vers un point où tout s'immobilise et s'effondre. Le successeur de "Ten-eyed nemesis" tient solidement les rênes d'un black metal en pleine évolution ; Dagoth (chant / guitare) a bien voulu éclairer le profane sur les éternités glaciales que le groupe parvient à suggérer à travers sa musique…

Salutations ! Pour démarrer l'interview, si tu nous parlais de la conception de votre nouvel opus… la météorite "Kinetic zero" a-t-elle fait un long périple avant de percuter notre Terre ?
Salutations !
La composition de
"Kinetic zero" s'est faite à la suite de "Ten-eyed nemesis", à vrai dire il n'y a pas eu de break entre les deux. Ceci se ressent sur l'évolution des morceaux au sein même de "Kinetic zero", les compos les plus récentes sont plus éloignées de celles du précèdent album, mais aussi plus personnelles et plus abouties à mon goût. Nous avons beaucoup travaillé sur la conception de ce nouvel opus pour arriver prêt à la date d'entrée au CONKRETE STUDIO; ceci afin de ne pas laisser la place ni au hasard ni aux improvisations ou changement de dernières minutes, qui se résument par une perte de temps.

Existe-t-il un lien entre "Ten-eyed nemesis" et "Kinetic zero", un peu à l'image d'un concept qui aurait évolué et se prolongerait à travers vos nouveaux textes?
Oui évidemment,
"Kinetic zero" est le prolongement plus approfondi, plus éclairci plus poussé de "Ten-eyed nemesis", au niveau des textes mais aussi au niveau de la musique. Coté texte fini les allusions "religieuses , "satanistes" ou autres qui collent au style BM. Aucune divinité n'a de sens face au cosmos.

C'est quoi au juste le Mouvement Zéro ? Est-ce une sorte d'état idéal, un point d'équilibre extrême à partir duquel tout peut s'accomplir ou s'effondrer ?
Plutôt tout s'effondrer. Le mouvement est une "clef" du cosmos qui lie l'espace et le temps, un mouvement se défini toujours par rapport à un autre, il n'y a pas de référentiel absolu. Le réel mouvement Zero signifie l'annihilation absolue et l'arrêt du temps.

Votre style a encore gagné en puissance et amplitude, vous menez votre art black metal sur des étendues immenses de feu et de glace, musicalement parlant, quelle est la dimension qu'Otargos souhaiterait atteindre ?
Nous cherchons à extérioriser et matérialiser le maximum de nos pensées par le biais de nos instruments, nous chercherons toujours à puiser encore plus profond… notre but est de rester fidèle à nos envies.

A quel type de voyage doit-on s'attendre avec "Kinetic zero" ? Au-delà du temps, de la matière et de l'espace, quelles sont les énergies qui explosent telle une supernova au cœur de cet opus ?
Un voyage cosmique droit vers l'horizon d'un trou noir, puis une chute superluminale vers la singularité spatio-temporelle…
Au final la matière l'espace et le temps ne feront plus qu'un.

Un morceau s'intitule "1E 1740.7-2942", est-ce que tu peux nous en dire davantage sur ce titre énigmatique ?
Le curieux qui fera quelques recherches personnelles à ce sujet tombera dans l'ivresse cosmologique et réfléchira j'espère à sa place dans "l'univers" et a son utilité…

Si on devait évoquer une quelconque divinité, à quoi pourrait-elle ressembler entre les incalculables reflets que projettent les dimensions suggérées par votre univers ?
Les divinités ne sont que le reflet de la matérialisation par l'encéphale de "la Peur". L'humanité a toujours eu peur, et a besoin de se créer quelque chose de supérieur pour se rassurer, avancer et justifier ses actes… c'est pathétique !
Le monde quantique n'obéit pas à de si stupide et inutile concept.
Et même, si pour te faire plaisir je voudrais t'inventer une divinité ….je dirais juste que notre cerveau n'est même pas capable d'imaginer une nouvelle couleur … alors à quoi bon !

A la fin de "Open the circular infinite" on trouve les mots suivants : "We are messiah of nothingness - We are not life - We are not death"… pour Otargos, y a-t-il une définition particulière de ce que l'on appelle le Néant ?
La fin de ce morceau veut dire que la Vie, la Mort ne sont que des concepts humains.
A l'échelle quantique, subatomique, tout ceci n'a plus de notion.
Le Néant ne peut être défini…. ni par le temps ni par l'espace, il est Alpha, Zero et Omega à la fois.

On a récemment entendu parler d'une planète qui aurait des points de ressemblance avec notre bonne vieille Terre ; est-ce qu'une telle information peut s'ancrer sur une des idées animant votre concept ?
Je suis perpétuellement l'actualité scientifique… des exoplanètes on en a découvert à la pelle depuis des années…
Qui est ressemblances ou pas... non ! Je ne fais pas de la S.F !

On entend dans l'intro quelques mots prononcés par un personnage de "2001, l'Odyssée de l'Espace" ; ce film représente-t-il quelque chose pour le groupe ? Une source d'inspiration peut-être ?
Pour moi oui, ça restera le film qui m'a le plus fait réfléchir et le plus marqué, ce film est culte.

Quand j'écoute votre album, des images apocalyptiques et sidérales me viennent à l'esprit ; avez-vous prévu de réaliser un clip avec ce type de visions chaotiques, voire de projeter des films lors de vos concerts ?
Je n'apprécie pas trop le mot "sidéral", il y a une connotation S.F qui me dérange, les concepts que j'aborde touchent la cosmologie, la physique quantique… rien de tout cela n'est futuriste, tout ceci existe depuis la création des espaces-temps, bien avant que nous ayons infecté cette planète et que nous soyons capables d'émettre des théories …
Rien de prévu coté clip, quant aux projections… certains membres on déjà évoqué l'idée …

A propos de concerts, j'imagine que plusieurs dates sont d'ores et déjà prévues… Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Nous sortons actuellement d'une période de concerts…. A présent nous nous penchons sur la réalisation d'un DVD live prévu pour le 27 octobre 2007 à Bordeaux.
Aussi nous commencerons dès septembre avec Astaroth à bosser pour le prochain album…

Les Sentinelles te remercient de leur avoir accordé cette portion d'espace-temps et te laissent le mot de la fin…
Merci à vous Les Sentinelles ,
Et à ceux qui nous supportent…
Les autres … on s'en balance !
Réfléchissez réellement à ce que nous sommes !...
Ne perdez pas votre temps à chercher un sens à la "Vie" … car il n'y en a aucun.
Personne ne nous a amené sur cette planète …. Personne ne nous emmènera ailleurs après la mort….


                               Gasp (juin 2007)