Interview Eclectika (année 2007)


Black metal, ambient, pop / rock… Vous pensez peut-être que tous ces styles ne peuvent pas cohabiter sur une seule et même réalisation, eh bien la jeune formation française Eclectika prouve le contraire avec un premier album intitulé
"The Last Blue Bird". Varié certes mais conçu avec intelligence et un sens de l'équilibre qui devrait trouver un écho favorable auprès de votre curiosité, cet opus offre une palette démontrant que le groupe a de solides cordes à son arc ; à nos esprits maintenant de s'ouvrir afin d'accueillir les flèches d'un carquois bien fourni…


Salutations ! Comme de nombreuses entrées en matière, celle-ci réclame un peu d'histoire : quelle est celle d'Eclectika, à quand remonte la naissance du groupe ?

Seb: Salut !
Le groupe est né en 2001. Au début, nous faisions de la musique juste pour le plaisir. Il n'y avait aucune ambition, ni perspective d'avenir. Puis au fur et à mesure le groupe a évolué et avec la sortie de la démo
"Funeral victorious march" en 2005, nous avons franchi un cap. Aujourd'hui, Eclectika vient de sortir son premier album intitulé "The last blue bird".

Eclectika a connu de nombreux changements de line-up, est-ce que tu peux nous présenter ses actuels membres ?
Effectivement, nous avons connu beaucoup de problèmes de line-up pour diverses raisons (éloignement géographique, niveau insuffisant, vie professionnelle et personnelle trop chargée, …). Les membres actuels du groupe sont Alexandra au chant féminin, Aurélien au chant masculin et moi-même au chant et aux instruments. Nous avons également des musiciens de session pour les concerts.

Black metal, dark ambient, métal atmosphérique… Comment se décline votre vaste palette d'influences à travers le travail de composition ; l'agencement d'un album tel que "The last blue bird" n'a pas dû être chose simple…
Disons qu'il y a eu beaucoup de travail. Nous n'avons pas rencontré de problème, par contre la mise en place d'un tel album, recoupant plusieurs styles, et plutôt dense au niveau des arrangements, des harmonisations et des liens connecteurs, prend beaucoup de temps.

Votre premier opus me renvoie l'image d'un grand huit émotionnel ; dans quelle(s) dimension(s) la psyché de l'auditeur est-elle invitée à se perdre ?
J'aime ce terme "grand huit émotionnel". C'est exactement ce que je cherche à atteindre avec Eclectika.
Avant tout, l'auditeur doit faire abstraction des préjugés, avoir l'esprit complètement libre. S'il écoute cet album entre 10 autres CD, c'est mort, car
"The last blue bird" est loin d'être direct et immédiat.

"The last blue bird" raconte-t-il une histoire ? Les titres sont-ils liés entre eux ? Est-ce un soundtrack fantastique guidé par un énigmatique oiseau bleu ?
Non, tous les titres sont indépendants les uns des autres. Chaque morceau possède une atmosphère particulière et un sujet propre.
A l'heure actuelle, faire un album concept ne m'intéresse pas. Mais peut-être que dans le futur, nous en ferons un. Je ne l'exclus pas en tout cas.

Le chant d'Alexandra Lemoine apparaît sur certains titres en pleine tourmente métallique, cela a-t-il valeur symbolique ? Représente-t-il une force en opposition avec d'autres énergies ?
Je voulais tout simplement avoir du chant féminin sur cet album. Je trouve que ça apporte un plus. Je suis un grand fan des groupes métal à chanteuses comme The Gathering, Epica, Within Temptation, Dismal Euphony, The Sins Of Thy Beloved, … Ces groupes font partie de mes multiples influences.

Chaque composition est un peu une carte mystérieuse à retourner, et je me demandais à quoi pouvaient ressembler, par exemple, les animaux d'un seigneur hystérique ("Pets of the hysterical lord") ?
Des êtres humains. Des êtres humains faibles.

Quelles sont vos influences en matière de musique ambient ? Pensez-vous faire paraître un jour un album uniquement atmosphérique ?
Les premiers Dark Sanctuary. J'écoute aussi énormément de BO de films. Mes compositeurs préférés dans le domaine sont Angelo Badalamenti, Gyorgy Ligeti, Clint Mansell.
Pourquoi pas faire un album entièrement atmosphérique ? J'y ai déjà songé. Comme aussi faire un album de True Black. Ce qu'il y a de bien avec Eclectika c'est que nous sommes totalement libres. Avec les bases qui sont posées par cet album, on peut aller dans toutes les directions sans choquer l'auditeur. Par exemple je vois mal Slayer faire un album atmosphérique. Ils sont condamnés à faire du Thrash à la Slayer pour le restant de leurs jours.

Toujours à propos de dark ambient, "Behind Antares" est un excellent titre qui clôt en beauté l'album ; peut-on en savoir davantage sur ce morceau qui sonne comme un sombre apaisement ?
C'est un titre que j'affectionne particulièrement. Paradoxalement, malgré sa longueur c'est le titre que j'ai composé le plus rapidement. J'avais une vision parfaite de l'ossature et de l'ambiance du morceau. Tout était très clair dans mon esprit concernant les harmonisations et les types de sons employés.
C'est typiquement le genre de titre qui laisse l'imagination de l'auditeur divaguer.

"The last blue bird", c'est aussi une invitation à l'ouverture d'esprit, ce que nécessite l'éventail de styles que votre œuvre propose…
Effectivement, il faut être très ouvert d'esprit pour apprécier cet album. Le problème d'une telle démarche (éclectisme à outrance) c'est qu'il y a toujours un élément dans la musique (chant féminin, vocaux black, clavier, pop/rock, …) qui déplaît généralement à l'auditeur.
Et c'est aussi un gros problème pour les chroniques où pour s'en tirer il faut être très direct dès le début et rentrer parfaitement dans la case stylistique du chroniqueur.

Qu'est-ce qui a motivé la création du label Asylum Ruins ? Comment fonctionne cette structure ?
Je souhaitais tenter l'aventure en tant que label. Ca m'intéresse depuis longtemps et je me suis jeté à l'eau.
Asylum Ruins est un label qui s'occupe de la production, la distribution et la VPC. La structure se développe peu à peu et je voudrais étendre les activités de celle-ci.
La première production du label est bien entendue celle d'Eclectika avec laquelle j'ai essuyé tous les plâtres.

Quels sont vos projets en cours ? La nature éclectique du groupe sur les planches, cela est-il prévu ?
Un nouvel album est en préparation. Il sortira en 2008.
Nous ferons également de la scène, mais notre set sera vraiment orienté métal. Il n'y aura pas de clavier ou de sample.

Les Sentinelles te remercient pour ta disponibilité et te confient le mot de la fin…
Merci pour ces questions intéressantes et une analyse perspicace de notre musique. C'est avec grand plaisir que je vous enverrai nos prochains travaux. En attendant vos lecteurs peuvent se faire une idée de notre musique en allant sur notre page Myspace ou sur Last FM. :
http://www.myspace.com/thelastbluebird
http://www.lastfm.fr/music/Eclectika
A bientôt.


                               Gasp (octobre 2007)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×