Interview Dexy Corp_ (année 2008)

 

L'Homme est-il dans sa conception actuelle voué à disparaître pour laisser sa place à un cyber humain ou se fondra-t-il dans la matrice ? Ne serait-il pas en train de manipuler des concepts qui le dépassent ou au contraire d'atteindre l'immortalité ?... Le cyberpunk tente depuis ses débuts de répondre à ces questions, c'est à grand renfort d'électronique et de riffs rageurs que Dexy Corp_ apporte sa pierre à l'édifice à travers le magistral "Fragmentation"… Rencontre avec Doctorkrank_ pour mieux cerner le phénomène…

En préambule pouvez-vous nous faire un bref historique et nous dire ce qui a motivé la naissance du groupe ?
Doctorkrank_: Nous avons fondé Dexy Corp_ en 2002 sur la base d'un split de deux groupes. Ce qui nous a réunis à l'époque c'était l'envie de monter un projet musical dans lequel nous aurions pu exprimer toutes nos influences diverses. En réalité, un partage des taches s'est rapidement mis en place de manière implicite. Cette organisation m'a fait penser au principe qu'utilisent les corporations dans leur recherche d'efficacité, d'où la deuxième partie du nom de notre groupe. Absynthetik, le batteur, a proposé "Dexy" pour l'image survoltée qu'il se représente du groupe. Au définitif, nous avons opté pour la corporation d'amphétamines, ce qui donne: Dexy Corp_

Quatre années séparent votre première réalisation (le EP "Jigger") de la sortie de "Fragmentation" en 2008, que s'est-il passé pour Dexy Corp_ pendant tout ce temps ?
Nous avons fait pas mal de concerts, dans un premier temps dans notre région puis, par la suite, aux divers coins de la France. On a aussi participé à de multiples projets tels que des remix, des compilations, l'organisation de soirées electro industrielles, des collaborations… L'enregistrement de
"Fragmentation" nous a beaucoup occupé et s'est clôturé par le départ de notre guitariste. Nous avons donc procédé à un changement de line-up et avons décidé de recruter hExcess, leader et guitariste de Shane Cough. Ensuite se sont succédées plusieurs personnes pour le mix de notre album qui finalement a été confié à Lewsor, qui travaille dans son studio à Londres. Il a fallu fonctionner par envois des données via Internet pour écouter les différentes versions de mix et de mastering. Cela nous a pris beaucoup de temps.

Que renferme ce nouvel album ? Qu'avez-vous voulu y mettre et partager avec votre public ? Comment le définiriez-vous ?
C'est un album purement et simplement cyber-punk. Il renferme une synthèse de ce que dexy a pu produire de mieux ces dernières années. Sans oublier qu'il s'agit de notre premier album, je pense que nous avons réussi notre idée de départ qui était de faire du métal indus et de le produire au mieux en fonction de nos moyens techniques, humains et financiers. Nous voulions faire un premier album autoproduit qui serait capable de transmettre aux gens notre bruit de fureur, notre vision, notre son.

Dexy Corp_ aborde la musique à travers un concept cyberpunk, comment vous représentez-vous ce dernier et quelle(s) vision(s) vous donne-t-il de l'avenir de notre société ? Décadente ? Inhumaine ? Ou allons-nous vers l'avènement d'un Homme nouveau dont l'identité nous échappe encore ?
L'axe de travail et de réflexion fut organisé autour des ambiances des morceaux et des textes d'anticipation tout comme aurait pu l'être un bouquin de science-fiction adapté au cinéma. C'est un univers sombre, mécanique où l'homme est sans cesse obligé de redéfinir sa condition et sa place dans une société dont il perd peu à peu le contrôle. C'est l'avènement de "L'Empire du Nouveau Soleil" régit de façon corporatiste où un nouveau stade de l'évolution humaine vient d'être franchi avec l'apparition de l'"Homo Syntheticus".
Nous avons voulu faire partager notre vision d'un monde futuriste mythologique en traitant de façon sous-jacente l'évolution humaine et le comportement de l'individu sans chercher à être moralisateur.

Votre approche du cyberpunk se fait-elle uniquement à travers le cinéma, ou la littérature qui lui a donné naissance et lettres de noblesse (avec Bruce Sterling et William Gibson en fer de lance) compte-t-elle aussi pour vous ?
Notre approche est principalement cinématographique, littéraire dans une certaine proportion (avec Maurice Dantec entre autres), photographique dans une autre, mais surtout musicale. Nous nous sommes efforcés d'imaginer ce que pouvait être notre musique cyberpunk qui définirait notre monde cyberpunk. Celle qui serait capable de retranscrire au mieux nos émotions, nos pensées, nos goûts, nos douleurs,...

A part le cyberpunk, qu'est-ce qui peut influencer Dexy Corp_ dans son imaginaire, dans la conception de ses morceaux ?
Une émotion d'un moment présent, nos expériences actuelles et passées, l'évolution de notre monde, de notre pensée.

Comment se déroule le processus de création, partez-vous d'une idée ou une fois que vous avez la musique vous trouvez un concept qui collera avec ? Et à ce propos, qui fait quoi dans le groupe ?
L'idée de base se construit autour de l'ambiance générale d'un morceau. Ersatz, le bassiste et principal compositeur, s'occupe de la partie musicale de Dexy. Je m'occupe du concept, des textes, lignes de chant. Absynthetik gère la partie des arrangements lors de nos sessions de répétition. Voilà comment marche notre corporation !

En ce qui concerne la cover intérieure, que sont ces filaments qui s'échappent de la gélule rouge et blanche ? Comment s'est défini le choix de l'artwork pour "Fragmentation" ?
Les filaments sont des câbles électriques. Une façon de dire que sous l'aspect synthétique d'une gélule se cache une technologie nécessaire à sa création et que derrière elle se cache l'homme qui consommera la gélule. Histoire classique du serpent qui se mord la queue pour nous rappeler notre dépendance à ce que notre technologie enfante.
L'artwork ne fut pas une simple affaire! Comme pour le mix, nous avons confié cette tâche à plusieurs personnes dont entre autres Isha, qui a déjà collaboré avec Punish Yourself pour une BD ainsi qu'une de leurs pochettes, ou bien Amélie Soubrand, une plasticienne avec qui nous avons déjà travaillé pour notre fond de scène. Mais c'est Arco (Sonic Area, FYD, Chrysalide du label Audiotrauma) qui s'est chargé de réaliser la cover de
"Fragmentation" et tout ce que l'on peut dire, c'est que nous sommes très satisfaits de son travail.

De quoi demain sera fait pour Dexy Corp_, des concerts en vue ? D'autres projets ?
Nous travaillons actuellement avec Underclass, notre distributeur, pour la sortie nationale de
"Fragmentation" annoncée fin octobre début novembre 2008 et certains magazines pour la promotion. Nous travaillons également sur le 2ème album.
En ce qui concerne les concerts, nous jouerons avec Punish Yourself le 12 décembre au Camji à Niort.

Les Sentinelles vous remercient de leur avoir accordé cet entretien et vous laissent le loisir d'y apposer le mot de la fin...
In tech' we trust !


                           Brown Jenkin (septembre 2008)