Interview Cristalys (année 2009)

Cristalys confirme avec "Suréminence" le potentiel et le talent qui s'exprimaient clairement sur "Jadis...vers les Puretés" et "Quintessence Celtique", deux démos au caractère bien trempé offrant une personnalité qui rayonne à la puissance mille sur cet excellent premier album dont le black metal ancestral résonne avec véhémence du fin fond de notre Histoire; une oeuvre qui prend aux tripes et qui se vit tels un combat, une aventure dont va nous parler maintenant avec fierté et honneur Northail (chant, guitares, synthé)...

Salutations Northail ! Depuis notre dernier entretien, de nouveaux membres sont venus rejoindre la Milice, quel est l'état actuel des troupes à l'heure de ce premier album ?
Hail Gasp
T
hanatos (basse) a rejoint le trio “cristalyste” juste aprés la sortie de notre deuxième démo “Quintessence Celtique”. Nous le connaissions d’une ancienne formation. Dés son arrivée nous avons composé et répété les morceaux figurant sur l’album. Ces derniers mois, Enned (synthé) rejoint les miliciens. Wolfsangel avait travaillé par le passé avec lui dans un autre groupe, lorsque ce dernier splitta il nous le présenta. Cet apport est fructifiant humainement et musicalement, ils fournissent du bon travail et une grande motivation.

"Quintessence Celtique", votre seconde démo, a permis de vous faire connaître auprès de nombreuses personnes : quels furent les retours ? La forte identité cristalyste a-t-elle été appréhendée à sa juste valeur...
Les retours furent très bon, cette démo a été appréciée tant musicalement que conceptuellement. Il serait arrogant de notre part de dire si notre identité est appréciée à sa juste valeur, c’est aux fans de répondre. Nous avons écoulé cinq cents exemplaires et les auditeurs n’ont pas hésité pour nous écrire leurs bonnes critiques et encouragements. Ainsi nous sommes fiers et enchanté de l’impact de Cristalys.

"Suréminence", votre premier opus, résonne du début à la fin de ses 64 minutes tel un hymne victorieux, épique et guerrier inébranlable : la Fleur de Lys et la Croix Celtique semblent s'y fondre au coeur d'un seul et même soleil triomphant...
Ah!... La Fleur de Lys et la Croix Celtique... que de symboles auxquels nous sommes scrupuleusement attachés! Le premier, mis en avant dans la démo “Jadis...vers les Puretés”, correspond à notre attachement à la royauté, la contre-répu... révolution pardon, à la noblesse, enfin à l’Ancien Régime. Le second élaboré dans la démo “Quintessence Celtique” renforce notre personnalité en affirmant nos valeurs et visions “euro-païennes”. La symbiose des deux correspond aux sigles personnalisant Cristalys. C’est sur ces termes que “Suréminence” se concrétise.
Pour glorifier ce puissant héritage et en tirer des leçons, il convenait de partir sur un black métal plus chaud, aux hymnes mélodiques, reflets de victoires et d’épopées épiques. Cela dit la valeur de la haine reste essentiellement présente sur l’album mais non dans un aspect misanthropique, plus d’un point de vue de constatations, de volonté d’unité, de se battre et de rendre allégeance à nos Ancêtres et nos territoires. Cela donnant une idée de conquête et d’espoir... le soleil triomphant dont tu parles.

"Suréminence" est une fresque qui s'écrit à l'aide d'une encre composée de sang, d'or et de fer : à travers l'Histoire de l'Europe, vous cristalisez les symboles et donnez l'idée d'une entité spirituelle à mille lieues de l'appauvrissement général que nous connaissons...
Tu as entièrement raison et voilà le coeur de notre combat musical, si je puis dire.
Regardons autour de nous, nos sols et hémoglobines souillés, nos femmes et soeurs corrompues, salies, nos enfants enlevés à leur histoire, nos aïeux oubliés et trahis, notre société malade.... les boniments de l’universalisme castrent les esprits, les leurres du pacifisme les embaument d’un désarmement mental. Nos symboles et spiritualité sont réduits à néant, l’humanité n’est plus qu’un futile produit, que l’on utilise, que l’on mélange, que l’on échange, que l’on corrompt, pour le compte du Profit et de l’extinction des identités !!
Ainsi comme son nom l’indique “Suréminence” se veut être au-dessus de tout cela, en avançant sans rien renier et en tirant les leçons du passé. Alors le concept de l’album est basé sur des personnages européens qui se sont battus contre l’envahissement de leur terres, contre la volonté d’éradiquer leur culture, contre l’idée de dissoudre leur peuple. C’est cette encre de haine et de tristesse qui s’écoule sur les mélodies de “Suréminence”!!

L'album est hanté par les âmes de grands personnages tels que Jeanne d'Arc, Frédéric Barberousse ou encore Napoléon Ier : au-delà de ce qu'ils furent et de ce qu'ils représentent, c'est en une unique présence symbolique qu'ils se rassemblent ici...
Tout à fait, l’histoire pourraient faire l’objet de plusieurs albums pour chacun d’eux. Ainsi il convenait de les regrouper autour d’un même concept à savoir la reconquête du sol et des esprits pour le meilleur empire. Pour une meilleure logique on trouve trois actes. Le premier s’intéresse à Vercingétorix, Charles d’Herstal et notre belle Jeanne des Arboises. Le deuxième correspond à leurs homolgues européens, le roi Léonidas, le prince Vlad Tepes et le guerrier William Wallace. Tous ces Hommes ont un pour point commun: la Reconquête de leur territoire face aux invasions. L’allégeance rendue dans ces deux parties c’ est la compréhension de leurs apports et la volonté de les unifier en une seule et même entité: une Europe des nations païennes unies dans le fer et le sang. L’absolution et la stabilité d’une reconquista se trouvent dans l’empire et la royauté qui en succédera. Sur ces faits nous avons élaboré un troisième acte faisant allusion à Barberousse pour l’exemple Germanique; notre empereur Napoléon Ier pour l’exemple de la France et Charlemagne pour l’unité Européenne. Chaque empereur personnalise chacun des actes: Franc, Europe, Unité des deux dans un Empire d’Occident.

"Baise ma Hache" fait partie de ces morceaux qui serrent notre gorge, il s'exprime un peu à la façon d'une ancienne ballade guerrière teintée par moments de mélancolie... Qui était ce héros écossais nommé Wallace
William Wallace né en 1270 , fils de sir Malcom Wallace et de Margaret de Crawford, est le plus grand héros de l’Ecosse, à l’image de notre Jeanne d’Arc. Symbole de courage, de robustesse et de liberté il a su donner l’élan à la croissance du nationalisme écossais devenant ainsi le représentant de la résistance nationale contre l’envahisseur. A travers les textes, j’ai voulu faire de ce personnage un héros mythologique réssuscitant à différentes époques pour venir en aide aux siens d’Europe des dangers dont il fut victorieux. Les textes sont vraiment bien et m’ont pris énormément de temps, ils ironisent la tragédie de son exécution en ce sens que ce sacrifice mènera les Anglais à leur perte en insufflant à ses Frères de sang et Robert de Bruce de continuer le Combat pour l’indépendance. Ce dernier en devenant roi d’Ecosse en 1306 se distinguera de l’ensemble de la noblesse qui depuis des décennies n’étaient que les pantins corrompus d’ Edward I de Longshawks. En définitif l’Ecosse gagnera sa liberté et si William n’y a pas assisté il en est le principal initiateur. Grâce au film “Braveheart” ce héros est maintenant connu de tous et il est malheureux qu’il en soit ainsi, malheureux que les écoles ne prennent pas le temps d’énumérer l’héritage européen d’un tel personnage !

Le passé et l'Histoire certes, mais toujours avec un regard visionnaire tourné vers l'avenir, cela apparaît en tout cas pour moi clairement à la lecture de ces lignes qui figurent dans "Cent Jours pour Mille Ans" : "...Et dans une vision glorieuse d'un Waterloo gagnant l'oeil vif noirâtre projette les territoires d'antan en un "Vieux Grand Continent" " ...
Effectivement ce fut essentiellement le défi de ces écritures. Tout d’abord même si nous faisons allusions à plusieurs héros, les textes ne sont en aucun cas des biographies mais des vers glorifiants emplis de mélancolie, de colère et d’espérance. Dans cette offrande il n’est point question de conter le passé mais de valoriser leurs enseignements pour comprendre la nécessité de l’application de ces derniers pour notre millénaire. “Suréminence” est un voyage entre le passé et le présent pour un meilleur futur, en cela réside le côté visionnaire:
Imagine la bataille de Waterloo gagnée par notre empereur, imagine un peu, si nous avions renverser le cours d’autres guerres, crois tu que notre Peuple et notre Vieux Continent seraient aujourd’hui dans cet état “d’occidentalisation” malade et mensongère !...

Comment perçois-tu cet homme hors du commun qu'était Napoléon Ier ? Peut-il être comparé à un ultime pilier, voire un ultime rempart ?
Il est un des piliers de l’histoire de France et d’Europe. Il m’évoque la puissance Gasp, la puissance !
Je le perçois comme un “sauveur” sur le fait qu'il a su sortir la France du “génocide civil” de cette hypocrite révolution en établissant un nouveau régime en accord avec son temps sans renier le système d’antan. Car qu’on le veuille ou non, sous le titre d’Empereur il restait un véritable monarque français. Il est aussi le visionnaire d’une Europe des nations unies en un seul empire fraternel et ces visions se doivent d’être de vigueur en ce nouveau millénaire afin de contrer les futilités de la coexistence. Il symbolise la réalité et afflige avec ruse la mort des devises érronées qui ont conditionné les masses, au diable l’égalité, la liberté.... pronons l’honneur, la gloire, la richesse et la patrie car c’est dans l’honneur que résident les secrets de la fidélité et de la fraternité ! Il est peut-être un ultime rempart contre la détérioration de nos contrées!

As-tu encore espoir qu'un jour, "animée d'un même esprit", l'Europe pourra à nouveau "défier l'univers" ?
Voilà de magnifiques paroles mon ami.
Quand il n’y a plus de vie il y a l’espoir et malheureusement l’Europe n’ a pratiquement plus de vie aujourd’hui. Sur ces constatations j’ai de l’espoir pour notre vieux continent et je pense qu’il faut l’ entretenir, il est le brasier des flammes haineuses qui animent plus d’un d’entre nous. On a tendance a penser constamment aux générations futures mais là n’est pas la meilleure façon de refléchir, je ne dis pas qu’il ne faut pas entreprendre pour ces dernières, mais il me semble plus logique de penser aux générations et aux valeurs du passé, d’une, car elles témoignent de l’apogée de notre continent, ensuite on leur doit ce respect et dernièrement elles sont notre foi, notre identité, notre culture. Facteurs majeurs affectés par les leurres du communautarisme moderne. Alors oui j’ai de l’espoir, mais sera-t-elle “animée d’un même esprit défiant l’univers”, cette Europe? Je n’en sais rien, mais si la crise dont les médias nous abreuvent se révèle véritablement, ce sera une opportunité à saisir pour réveiller les masses!

Le Sol, les Ancêtres et le Sang : trois mots essentiels mis en exergue par les trois Actes de l'album et qui résument les lignes de force de Cristalys : es-tu souvent amené, dans ton quotidien, à défendre les idées et concepts qu'ils recouvrent face à des gens qui, j'imagine, ne cherchent pas toujours à en saisir toutes les facettes et refusent par là même toute discussion ?
Effectivement cela peut m’arriver mais comme tu le dis si bien, ils refusent toute discussion et ils continueront de le faire tant qu’ils seront au chaud dans le fauteuil de leur confort social. Il n’y a donc rien a faire si ce n’est attendre une crise où les vrais inégalités et “ifraternités” s’ouvriront à la grande stupéfaction des infidèles.

Loin de la valeur de cette liberté qui anime chaque mouvement de "Suréminence", celle qui est soi-disant nôtre aujourd'hui est-elle davantage à tes yeux le fantôme d'elle-même; une sorte d'illusion recouverte d'un vernis pernicieux
Tu as raison en quelque sorte. Par contre cette liberté actuelle n’est pas Nôtre, elle ne l’a jamais été depuis que la France s’est suicidée en coupant la tête de notre Roi et par conséquent de notre histoire. Cette soi disant liberté n’est que l’arme du fléau démocratique au profit d’un terrible universalisme esclavagiste. A partir du moment où l’on m’interdit d’expliciter les termes précédents dans un pays tel que le nôtre, tu ne peux qu’en constater l’hypocrisie pour les citoyens, le mensonge pour le peuple, la damnation pour les ignorants, l’arme des hauts dignitaires!

Dico tibi verum livertas optima rerum; Nunquam servili sub nexo vivito fili”: “Mon fils je vous le dis, aucun cadeau ne ressemble à la liberté. Ne vis jamais dans l’esclavage” .

Un autre trait propre à Cristalys est la Noblesse : comment définirais-tu ce mot qui s'unit à l'attitude guerrière qui est également vôtre ?
La noblesse est importante pour nous dans le sens où nous réfutons l’image enseignée de cette noblesse de dandy bourgeoise aristocratique richissime qui dans le fond n’exista que deux siècles. D’ailleurs voilà encore une idée révolutionnaire pour cracher sur l’Ancien Régime. De plus il est important de faire remarquer que cette noblesse futile et détestée n’est que le reflet de ces hommes actuels constituant la représentation populaire, mais bon, plus le mensonge est grand plus le peule le croit !... que faire...?!
Nous définissons la Noblesse par sa valeur militaire et hiérarchique, sa volonté d’entretenir la lignée et l’enseignement, la culture et les traditions, sa valeur guerrière de verser le sang pour la garantie des siens. Voilà les fondements et l’héritage de notre Noblesse qui a contribué à la création de la vieille Europe. Crois-tu que les représentants de ce monde moderne paieraient l’impôt du sang ?!

Cet album témoigne d'un long et rigoureux travail : quelles furent les étapes de création de "Suréminence" ? Cette page de black metal ancestral est-elle née autant dans la douleur que dans la rage ?
Il s’est écoulé deux ans et demi entre la création des morceaux et la sortie de l’album. Ce fut un long travail de rage et de passion, celle-ci l’emportant sur la fatigue. Nous avons composé les morceaux ensemble, s’ensuivit l’enregistrement d’une pré-producion afin de pouvoir travailler sur le chant, les solos, le synthé et la modification de certaines parties rythmiques. En dernier lieu, nous avons répété pour s’entraîner à l’entrée en studio. Cela a pris à peu près deux ans. Les derniers six mois se sont concentrés sur le studio, le packaging, la création de la page myspace, le clip et l’édition des t-shirts.

Vous avez enregistré l'album au Sound Suite Studio au côté d'un homme que l'on ne présente plus : Terje Refnes. Comment cela s'est-il déroulé ?
Nous avons rencontré Terje plusieurs fois au préalable autour d’une table et de quelques verres d’élixir écossais, afin de mettre en avant nos attentes, sa façon de travailler et aussi pour faciliter le contact dès le premier jour de l’enregistrement. Ce fut une trés bonne idée.
L’enregistrement s’est révélé plus complexe que prévu du fait de notre manque d’expérience studio. Nous avons appris à travailler dans le stress et de manière véritablement professionelle. Nous avons dû rallonger notre séjour de soixante douze heure pour proposer l’album tel qu’on le voyait. Dans l’ensemble l’ambiance resta très bonne et fraternelle, une bonne expérience pour le groupe.

Autrement, des concerts sont-ils en prévision ? Défendre "Suréminence" sur scène, est-ce l'un des prochains combats que va mener Cristalys ?
Pour le moment aucune date n’est fixée. Il est prévu de faire des concerts et nous répétons chaque semaine à cet effet. Nous tiendrons au courant les fans sur le site et notre mypsace. A ce sujet si des groupes ont des plans concerts, qu’ils n’héitent pas à nous contacter.

Sinon, quels sont vos autres projets à venir ? L'esquisse d'un deuxième opus se dessine-t-elle déjà loin des regards ?
Le projet essentiel du moment est de trouver et de travailler sur le meilleur set en vue des concerts. Parallèlement nous sommes penchés sur la communication et la distribution de l’album. Je ne te cache pas que quelques idées me traversent l’esprit pour le prochain album mais rien ne se dessine concrètement.

Merci à toi Northail d'avoir bien voulu répondre à ces quelques questions, je te laisse le soin d'apporter le mot de la fin à cette interview...
Que les personnes respectueuses de notre héritage “europaïen” n’hésitent pas à découvrir Cristalys.
Reçois tous nos remerciements pour ta loyauté Gasp !

Par le Lys, les Armes, la Bannière et notre Sang !...


                              Gasp (année 2009)