Hide & Seek - Clouds are Beautiful

HIDE & SEEK
Clouds are Beautiful

Cynfeirdd, 2011

 



Délaissant les fonds océaniques où sommeillent de majestueuses tortues (voir l'album "Where Turtles Sleep"), Liesbeth Houdijk et Pierre-Yves Lebeau se tournent en direction du ciel où les nuages n'en finissent pas de dessiner et redessiner les formes les plus variées.
Le style sensible de "Clouds are Beautiful" ne déroge pas à celui des opus précédents; le duo a une nouvelle fois su écrire une délicate partition ne se privant pas de nous promener entre les nuances de tons des sentiments, comme justement savent si bien le suggérer les nuages qui parfois s'amusent à masquer le soleil.
Hide & Seek, c'est l'art des paysages fragiles où la lumière parvient toujours à se frayer un chemin entre nostalgie et mélancolie; c'est le modelé «touching pop» qui court sur l'expression d'une signature mélodique évoquant des émotions en demi-teinte, traçant quelquefois l'esquisse d'une douleur qui se refuse à dire son nom.
Le chant de Liesbeth, tout en douceur, et le timbre non moins plaisant de Pierre-Yves pour des textes en anglais ou en français; guitares, basse, quelques textures synthétiques et plus "électroniques", et même çà et là une flûte jouée par François Porte, ce dernier étant l'auteur des peintures au climat vaguement onirique qui apparaissent à l'intérieur du livret.
Un éventail de dix chansons qui nous font voyager, peuvent nous apaiser tout en nous pinçant le coeur, invitant à regarder là-haut, en direction de ces «îles du ciel» aux contours constamment renouvelés.

       Gasp