Helrunar - Frostnacht

HELRUNAR
Frostnacht

Lupus Lounge, 2005

 


Froides sont les nuits sur les arpèges ténébreux d’Helrunar, formation germanique qui après une première démo (“Gratr”) et un split avec Nachtmahr propose ici une œuvre inspirée. Maniant avec art un black metal qu’habite une âme païenne, âme que l’on entend souffler dès “Birke im Moor”, le titre d’ouverture, les musiciens nous guident vers les connaissances d’un lointain passé que nimbe l’alphabet runique. L’atmosphère de cet opus pose ses formes tourmentées sur la partition dépressive que soutiennent des riffs hantés, exprimant leur amertume misanthropique au cœur de ces mélodies saisissantes d’où rayonne un magnétisme glacial. L’ambiance générale n’est pas sans évoquer la grande école norvégienne, les textes font d’ailleurs se croiser l’allemand ainsi que l’islandais avec la langue résonnant entre les montagnes de Bergen. Les vocaux de Skald Draugir roulent la pierre millénaire, “s’avalanchent” en intonations âpres sur l’adversaire et gravent sur sa dépouille des signes magiques en lettres de sang… Des parties acoustiques soulignent le côté “pagan”, invitation à la contemplation de la nature, elle s’accompagnent d’un relatif apaisement, brefs moments de paix comme sur “Neun Nächte”. La variété des rythmiques participe à l’élaboration de ce sombre paysage ô combien attachant, la force de ces compositions fait naître une violente poésie qui ne devrait pas vous laisser indifférents, délicieuse alchimie faisant de cette réalisation un incontournable du Métal Noir.

       Gasp