Helel - A Sigil Burnt Deep Into The Flesh

HELEL
A Sigil Burnt Deep Into The Flesh

Debemur Morti, 2009

 


Percez la colonne du cyclone et vous verrez en son centre l'oeil d'Helel, mystérieuse émanation qui a explosé dans les ténèbres telle une étoile pour mieux nous éclairer sur la nature profonde des choses. Exercice spirituel ancré sur un versant apocalyptique des plus intenses, les quatre compositions de "A Sigil Burnt Deep Into The Flesh" agissent comme une révélation, ont la violence de la Connaissance quand celle-ci déchire la cécité du profane. Black metal industriel qui s'abat sur nous en morsures de décibels enragés, le tempo frénétique ne laissera derrière lui que braises et cendres; un pilonnage rythmique millimétré où les mondes se font et se défont, embrasement généralisé parcouru par des boucles symphoniques, quelques choeurs et surtout un chant âpre qui vous plaquera au sol ! Le morceau éponyme est à ce titre une vraie réussite, assemblant sous un dôme imposant ces éléments dont l'unité confère une sensation de vertige. Machines, guitares, hyperblast, vocaux, Helel possède des armes redoutables et sait les utiliser; ambiance vaste et chaotique sur fond de tempête métaphysique au terme de laquelle il nous faut mourir pour renaître, ce mini album est une véritable petite bombe qui vous ravagera les neurones, une opération terre brûlée extrême et libératrice.

       Gasp