Grand Alchemist - Intervening Coma-Celebration

GRAND ALCHEMIST
Intervening Coma-Celebration

Sound Riot, 2002
[Réédition XIII Bis Records, 2003]

 

 

Premier album pour ce groupe norvégien formé en 1995 sous le nom de Morrheim (il prendra son nom actuel trois ans plus tard), « Intervening Coma-Celebration » s’annonce sous les couleurs intelligemment dosées d’un métal symphonique s’exprimant aux frontières du Dark et du Black. Mais finalement, qu’importe l’étiquette, vu la qualité de l’ensemble et la façon dont les musiciens ont su gérer l’affaire ! Si les claviers sont bien présents, on ne peut pas leur reprocher d’envahir le scénario, ni de meubler des « trouées » de partition, au contraire ils épaulent avec efficacité les autres protagonistes de l’histoire, à commencer par les guitares qui en disent long sur une dynamique particulièrement attrayante. Rejoignant sur de convaincantes projections d’énergie un chant des plus stimulants, les riffs s’étoffent par moments en un rendu sonore plus « clair » ; l’ambiance est prenante et l’agencement des titres ne nous laisse jamais le temps de nous ennuyer. Opérant davantage sur un versant mélodique, cet opus n’en dispose pas moins d’une musculature qui sait remuer son monde ; pas de rythmique le pied au plancher mais un style qui vous fouette les neurones avec savoir-faire ! Comme je le disais plus haut, les parties synthétiques agrémentent judicieusement un décor qui ne souffre d’aucune surcharge ; une réalisation qui pourrait rimer avec leçon d’équilibre, ce n’est pas surestimer l’objet que d’en parler ainsi, sa manière de nous faire voyager ne pouvant récolter que des compliments amplement mérités !

       Gasp