Gothica - Night Thoughts

GOTHICA
Night Thoughts
Cruel Moon International, 2000

 

 

L’ombre de Dead Can Dance plane tout au long de cet album sorti sur Cruel Moon International, subdivision du prestigieux Cold Meat Industry, le label de Roger Karmanik. Gothica nous propose une œuvre cependant bien plus sombre que celle de l’illustre groupe australien. Si le chant d’Alessandra Santovito est parfait de beauté et de maîtrise, ses références à Lisa Gerrard n’arrivent pas à occulter le plaisir de l’écouter, celui de Roberto Del Vecchio en revanche est loin de celui de Brendan Perry, sans doute manque-t-il encore d’ampleur. Heavenly voice, néoclassique, ces Italiens posent en touches délicates une suite de tableaux aux couleurs de l’hiver, des promenades romantiques aux sons du clavecin, hautbois, violon… On pénètre avec délectation dans ce monde de poésie et de mélancolie, tantôt intimiste, tantôt symphonique, tantôt baroque, plus rarement tribal, Gothica sait varier les atmosphères, jouer avec les contrastes, nous nous retrouvons au final avec une œuvre riche et profondément émouvante.
Notons enfin l’attention esthétique accordée au livret comme au site Internet, plaisir de l’ouïe comme de la vue, Gothica ne fait pas les choses à moitié ; le jour où la formation se démarquera de ses influences, elle entrera à coup sûr dans la cour des grands.

       Brown Jenkin