Gor - Bellum gnosticorum

GOR
Bellum Gnosticorum
Prikosnovénie, 2000

 

 

Aujourd’hui figure incontournable du label français Prikosnovénie, Francesco Banchini imposa d’emblée ses riches colorations avec cette « guerre des gnostiques » savoureuse. L’artiste italien s’y entend pour mouvoir les soleils au-dessus de nos têtes, l’impression de voyage ne tarde pas à venir caresser notre imagination et nous voilà partis pour quelque destination fabuleuse. Nous avons affaire à du bien bel ouvrage acoustique servi par de nombreux instruments : clarinette, mandoline, cithare, rebab, dulcimer, darbouka ou bendir sont, entre autres, les acteurs de ce film sensuel, mystique, envoûtant et magique. Les mélodies défilent, se succèdent à la manière de ces paysages évocant un peu un Moyen Âge entre Europe et Moyen Orient. C’est une danse, un rituel, le cabaret des esprits tendus sur les textes sacrés ; beaucoup de nuances pour une lumière changeante explorant chaque heure de la journée, orchestrations sur les ailes des forces qui se mobilisent depuis la nuit des temps. Une voix, çà et là, s’échappent sur le dos des notes, enlace les partitions, devient invocation sur les puissantes vibrations de «Ruha D’Qudsha». Remercions maître Francesco d’avoir bien voulu nous faire partager ces moments de recueillement et de poésie, puissions nous en ressortir un brin plus sage et davantage instruit…

       Gasp