:Golgatha: - Tales of Transgression & Sacrifice

:GOLGATHA:
Tales of Transgression & Sacrifice
Cold Meat Industry, 2007

 

 

 

S'imposant au fil de leurs réalisations comme un groupe majeur au sein de la galaxie néo-folk, :Golgatha: apporte avec «Tales of Transgression & Sacrifice» un troisième opus à son bel édifice. Développant ici une dimension rituelle importante, les Allemands nous mènent sur les voies secrètes de la chair et de l'esprit, le dépassement de soi, expérience intérieure où l'érotisme et le sacré sont intimement liés. Des ambiances mystérieuses hantées par des murmures et des chants où se mêlent sensualité et mysticisme, un envoûtement progressif, l'apparition de percussions tribales, comme sur «Rite of Spring» ou «Initiation», des mouvements d'ombres épaisses entre les clairières lumineuses d'une nature où l'on s'adonne à quelque célébration ancestrale. L'aspect acoustique est toujours bien présent et laisse libre parole à la guitare sur de très bons morceaux, ainsi le saisissant «Man on Fire (Black Sun)», «Garden of Love» (sur un texte de William Blake) ou encore «Flesh of the Orchid». Magique et inquiétant, «Birth = Rite» est une larme de sang tombant dans l'eau, s'effilant jusqu'à former la silhouette d'une femme... Un objet réussi sous tous rapports (le digipack, au format DVD, comporte un livret orné de superbes photos) ; une fois de plus :Golgatha: remue nos émotions et nous égare en d'étranges sphères, appose sur nos lèvres un baiser dont le parfum raconte des prières de vie et de mort sur un mode ritual folk des plus efficaces.

      Gasp