:Golgatha: - Kydos. Reflections on Heroism

:GOLGATHA:
Kydos. Reflections on Heroism

Athanor, 2005

 

 

 

C'est sous le dais en marbre des temples de la mémoire, là où brûle un feu éternel, que doit s'écouter ce premier album de :Golgatha:. Les Allemands ont érigé la figure du Héros à travers une musique dépouillée, une trame atmosphérique et martiale qui semble intemporelle, un monument très ancien environné par l'écho lointain des braves morts au combat. "Fields of Honour" par exemple et sa nappe symphonique charriant les victimes de la barbarie, les percussions qui se déclinent presque comme pour un rituel (entre autres l'entêtant et fantomatique "Kamikaze" ou bien "Worldserpent") ; l'ambiance est solennelle, austère et souvent mystérieuse, la formation d'outre-Rhin excelle en tout cas dans l'écriture des compositions froides et racées, dont la beauté se détache au-dessus de ces terres où les hommes s'affrontent, ne laissant qu'embrasements dans les ténèbres. "Icarus", lui, est un morceau dark folk tout simplement superbe, mené par le chant de Patrick Leagas (Sixth Comm) ; celui-ci associe sa voix puissante à une mélodie qui sèmera des frissons sur votre peau. On retrouve la guitare acoustique sur "Heldentag" et "Final Age of Heroism", ce dernier étant également chanté par l'ex-Death In June. Entre dark ambient martial et néofolk, cette œuvre est en tout point remarquable, quant à :Golgatha:, ils n'ont pas fini de nous surprendre et de jouer avec nos émotions, c'est votre humble serviteur qui vous le dit !

      Gasp


   • Seven Pillars
   • Tales of Transgression & Sacrifice
   • Sang Graal