Glam Dycinn - Traumas

GLAM DYCINN
Traumas

Autoproduction, 2008

 


Seconde étape musicale pour les Finistériens de Glàm Dycinn qui en 2004, avec "Horizons éplorés", montraient déjà de quel bois se chauffait leur jeune talent. Du talent, il en est encore question avec "Traumas", cette illustration signée Otto Dix qui ne présage rien de bon, couleurs distordues et maladives vers cinq compositions à l'unisson de l'oeil fou du peintre. Romantisme de l'amertume, du désespoir et du dégoût se consumant en mid-tempo dès les premières mesures de "En proie à l'automne", black metal balançant son corps décharné entre mélancolie et rage, couple d'émotions accouchant les cris de folie déchirant l'atmosphère saisissante de "Fragments de guerre". L'âme désenchantée qui hante les paysages d'abandon de cette réalisation explore notre inconscient sur les ailes noires de ces mélodies tissées dans un crépuscule fauve sans lendemain. Chant en souffrance parfaitement adapté à une ambiance qui prend aux tripes, des incursions de voix claires réussies (ainsi l'excellent "Triste errance" ou ce passage en breton sur "Brûlure céleste"), et un style conciliant une expression parfois brute ("Territoires assiégés") à des constructions qui soulignent clairement un potentiel toujours en quête d'évolution sans extraire ses racines d'un sol qui les abreuvent du sang du Métal Noir. "Brûlure céleste" referme en beauté ce disque, une guitare acoustique en une lointaine émanation hispanique vite dévorée par l'ultime morsure d'un black metal écorché. J'espère que le groupe ne va pas s'arrêter en si bon chemin, la haute tenue de ce nouveau méfait nous démontre sans détour que ce serait vraiment dommage, découvrez maintenant sans plus tarder "Traumas" et soutenez une formation qui, vous pouvez me croire, le mérite !

      Gasp