Gaë Bolg And The Church Of Fand - John Barleycorn Must Die

GAË BOLG AND THE CHURCH OF FAND
John Barleycorn Must Die
Cynfeirdd, 2000

 

 

“ John Barleycorn must die ” vit le jour en l’an 2000 sur le label Cynfeirdd, rapidement indisponible il faudra attendre cinq ans pour le retrouver sur les catalogues, dommage que le packaging n’ait pas été réédité à l’identique et que cette version doivent se contenter d’une simple pochette type sampler. Mais ne boudez pas votre bonheur, surtout si évidemment vous aviez raté la première édition, parce que cet opus est sans aucun doute possible le chef-d’œuvre de Gaë Bolg et de son église dédiée à Fand. Un parfait dosage de musique à la fois médiévale, martiale et symhonique agrémenté de climats aux frontières de l’indus. Trompettes et tambours dominent cette réalisation magistrale qui nous précipite dans un Moyen Age tourmenté. Si “ Tintagel ” offrait quelques plages de répit, “ John Barleycorn must die ” nous montre plutôt des armées en marche, des châteaux pris d’assaut par chevaliers et piétailles en guenilles, des gibets dressés sur les places des marchés. Guère réjouissant, pourtant la musique du sieur Eric Roger pousse à la hardiesse et à l’action plus qu’à l’abattement et loin de vouloir nous terrer dans un trou comme un vulgaire lapin, nous brandissons fièrement les étendards de l’église de Fand et nous lançons à la conquête du monde.

       Brown Jenkin