Fin De Siècle - Présences

FIN DE SIECLE
Présences
Cauldron Music /La Cadera, 2001

 

 

Défini par Stéphane F. lui-même comme un projet entre néoclassique et ambient, cet opus ne décevra pas les amateurs du genre. Le premier album de Fin De Siècle se distingue par la capacité de son créateur à poser des ambiances riches d'évocations et d'émotions. "Présences", comme une collection d'images furtives que le temps nous vole, sans nous laisser l'espoir de les appréhender complètement. Nos tentatives restent vaines d'arracher aux heures qui passent les bribes qui orneront notre album de souvenirs. Reste alors quelques photos jaunies, les notes mélancoliques d'un piano, une impression que nous avons vécue en d'autres lieux en d'autres temps… Il est toujours question de temps, ce temps qui nous mange peu à peu…
Une œuvre sombre et intimiste, bouleversante de nostalgie. Les nappes de claviers oppressantes ne parviennent cependant jamais vraiment à voiler les faibles lueurs qui nous interpellent d'un lointain passé, comme si la beauté de ces compositions transformait les ténèbres en lumière. Une curieuse alchimie, qui transmute l'esthétisme glacé et inquiétant de
"Présences" en un profond sentiment de bien être accordé à quelques notes de piano… une réalisation remarquable que le temps ne pourra se permettre de dévorer sans se repaître de sa propre chair.

       Brown Jenkin