Enthroned - Carnage in Worlds Beyond

ENTHRONED
Carnage in Worlds Beyond
Napalm Records, 2002

 

 

Le successeur de "Armoured Bestial Hell" (2001) est un pur concentré de haine blasphématoire en provenance des régions infernales. La formation belge scande ses terribles versets depuis un océan de flammes… Etes-vous prêts à laisser consumer votre âme en leur sein ? Les morceaux de cet opus sont bâtis sur un black metal puissant où violence, technique et mélodie tissent leur toile respective jusqu'au monument final, écrasant et maléfique. Les vocaux de Sabathan font hurler les christs de pierre, les guitares déchirent les cieux et affichent des solos impies en contorsions obscènes, quant à Alsvid (du groupe Seth), il développe un jeu de batterie à la fois brutal et varié. Les ambiances transpirent le soufre et bousculent l'imprudent dans l'un de ces cratères où les damnés s'infligent d'horribles mutilations. "Grace by evil Blood", par exemple, est très atmosphérique ; on se retrouve en 1666 (anno Sathana) à Versailles, sous le règne de Louis XIV, à célébrer quelque étrange rituel… De "Boundless Demonication" à "Radiance of Mordacity", en passant par "Jehova Desecration" ou "Spawn from the Abyss", tout n'est que démonstration de force et de talent, exactions interminables, cascades de poison… A noter la présence de trois bonus tracks dans l'édition limitée, dont "The Horny and the Horned", une reprise d'Impaled Nazarene.

       Gasp