Emperor - Anthems to the Welkin at Dusk

EMPEROR
Anthems to the Welkin at Dusk
Candlelight, 1997

 

 

Après l'énorme roc "In the Nightside Eclipse" qui a secoué les ténèbres, le second album d'Emperor se devait de ne pas décevoir et de taper aussi fort que son prédécesseur. Eh bien, c'est chose faite. "Anthems to the Welkin at Dusk" vient violemment frapper le paysage du black metal. Les compositions y sont extrêmement travaillées et fouillées, les étranges atmosphères légèrement moins noires n'en sont pas pour autant moins inquiétantes. Emperor ajoute dans ses mélodies une touche épique et folklorique, notamment marquée par les quelques chants clairs qui apparaissent parfois. Un déferlement (pouvant sembler chaotique mais qui a en fait une parfaite conduite) de guitares, basse, claviers et batterie s'en donne à cœur joie et crée une folie musicale insensée et un peu malsaine. Un maelström, dirigé par les vocaux irréprochables d'Ihsahn, élève cet opus au rang d'objet incontournable. "Anthems to the Welkin at Dusk" et ses rythmes surchargés, sa complexité et sa technique particulières, ses ambiances de fureur démoniaque, ainsi que l'énergie destructrice qui en émane, ne sont pas là pour cajoler mais bien pour surprendre, dévaster les auditeurs et, s'ils ont bon goût, les submerger d'une dévotion sans bornes. A l'image de "In the Nightside Eclipse", cette réalisation est tout bonnement irréprochable.

       Nobody