Drudkh - Blood in our Wells

Drudkh blood in our wellsDRUDKH
Blood in our Wells
Supernal Music, 2006

 

 

On aurait bien du mal à ne pas éprouver une admirative surprise à l’écoute de ce quatrième opus des Ukrainiens. Tout simplement magique, le black épique et atmosphérique qui s’en dégage déploie les voiles d’un vaisseau empli de mélancolie, de tristesse et d’une sorte de résignation maladive face au sentiment d’abattement général et à l’adversité. Loin d’être insaisissables, les mélodies construites (en un long développement) sont toutes belles et touchantes, maquillées de poésie et d’une sensibilité à fleur de peau; chagrin d’instruments au bord de la rupture mais où riffs heavy et rythmes rapides viennent accompagner un tempo généralement lent et lourd. Le chant est déchiré, presque douloureux, alors que de rares airs folkloriques paraissent semer des germes de joie et d’espoir, poussant peut-être les portes d’une taverne accueillante. "Blood in our Wells" ouvre un univers de solitude où les Ancêtres ne sont pas oubliés, un monde ombrageux où la pluie et la désolation semblent perpétuelles, mais dans lequel la chaleur est toujours présente. Drudkh a réussi une réalisation superbe et sans défaut, cinquante minutes de douceur grise qui passent sans ennui.

       Nobody

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×