Diablerie - Seraphyde

DIABLERIE
Seraphyde
Avantgarde Music, 2001



Des compositions forgées sous une immense voûte glaciaire par une créature biomécanoïde enfantée par HR Giger. Les Finlandais de Diablerie nous ont offert avec "Seraphyde" un superbe album. Non, je n'exagère pas. Il suffit d'écouter. Onze titres présentant l'ossature du dark metal et ramifiant cette première facette vers les dédales froids et surréalistes d'une electro sombre futuriste émaillée de sonorités indus. L'équilibre guitares / machines s'affiche en exemple de parfaite tenue, les atmosphères donnent la chair de poule, pas celle que motive la peur mais plutôt ce tremplin où les émotions échappent à notre contrôle.
Puissance, vocaux agressifs, mélodies, originalité… A-t-on souvent l'occasion de voir tous les bons éléments réunis au même endroit ? Les musiciens s'appliquent à nous perdre, nous bousculer tout en sollicitant notre imagination ; l'esprit ne peut que se lancer vers un univers fantastique et terrifiant avec un tel CD.
Une touche nostalgique hante aussi certains morceaux, ainsi "Float", du non-chanté enivrant, instrumental-claviers à la fois chaud et gelé. Une délicieuse voix féminine se pose également sur deux chansons, nourrissant l'alchimie et notre frissonnement.
Guitares, batterie, chant, espace synthétique… architecture parfaite qui mérite curiosité et reconnaissance.

       Gasp