Dexy Corp_ : Fragmentation

DEXY CORP_
Fragmentation
Autoproduction, 2008

 

 

Vraiment impressionnant ce premier opus des Français de Dexy Corp_ ! Propulsant leurs missiles de croisière sur les rampes de lancement de formations telles Nine Inch Nails ou Skinny Puppy (il est également difficile de ne pas évoquer Punish Yourself), le groupe originaire de Tours ne manque pas ses cibles et fait honneur à ses illustres aînés. Cela dit, bande de pervers, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit (!), en aucun cas, même si les influences sont évidentes, Dexy Corp_ n'est une pâle copie sans inspiration. L'électro métal indus puise cette dernière dans l'anticipation cinématographique japonaise (Tetsuo), j'y ai trouvé aussi une bande sonore survitaminée pour roman neuromantique, ainsi l'excellent "Le Samouraï virtuel" de Neal Stephenson (quel dommage que celui-ci se soit à mon goût égaré en chemin !)... Etrangement le cyberpunk né dans la littérature y a disparu ou presque, en tout cas son âge d'or est loin derrière lui, le septième art pas souvent probant (à part "Blade Runner" il est impossible de citer un autre chef-d'oeuvre ayant apporté quelque chose au genre, à commencer ici par son esthétique !) et, c'est peu de le dire, la musique semble être devenue l'ultime refuge pour exprimer avec talent et imagination les cauchemars et les espoirs technologiques, dessiner de nouvelles mythologies, sans doute parce que les musiciens auront su préserver la dimension "punk" du style, et Dexy Corp_ s'inscrit complètement dans mon propos. Un son énorme pour nous talocher la gueule sur des rythmiques belliqueuses pendant que riffs et samples remontent la trame du cyberspace afin de griller les neurones des connectés. Du bien bel ouvrage qui ne peut que retenir l'attention de tout amateur éclairé.

       Brown Jenkin


   • Interview (année 2008)