Deicide - Legion

DEICIDE
Legion
Roadrunner Records, 1992

 

 

Alors que je poursuis mon combat contre Shub Niggurath le Bouc Noir Aux Mille Chevreaux, Glen Benton vitupère encore contre les catholiques et se prend pour le bras armé du grand cornu ! Autant le bonhomme me fait rire dans ses interviews, autant sa musique m'impressionne. Avec "Legion", Deicide grimpe encore d'un cran dans l'art de vous clouer sur place avec un death metal ravageur et ultra violent. "Deicide" était déjà une grande réussite, cet opus-ci parachève l'art de ces brutes épaisses, toujours plus extrême certes, mais aussi davantage technique. Benton, égal à lui-même, nous assène ses beuglements haineux, Steve Asheim se pose pour rejoindre le bataillon des batteurs de légende, quant aux guitares implacables et boostées au maximum, elles vous claquent leur haine bien grasse à la gueule. Tous les titres s'enchaînent à la perfection pour nous livrer brut de décoffrage 30 minutes de sauvagerie sans nom, un peu court me direz vous, certes oui mais quel intensité ! Plus serait du vice… et pourquoi pas alors ?! "Legion" est un chef-d'œuvre du death metal, les petits gars de Floride sont ici au sommet de leur art, ne reste plus qu'à s'y maintenir, en somme le plus dur restait à faire…

       Brown Jenkin