Deathspell Omega - Drought (EP)

DEATHSPELL OMEGA
Drought

Norma Evangelium Diaboli, 2012

 


Manifestation d'un Black Metal exigeant, l'art de Deathspell Omega ne délivre pas aisément ses «lumières», insaisissables éclats chevauchant d'obscurs joyaux hermétiques. Cet EP n'échappe pas à la règle; un son massif soutenant des constructions dotées de puissantes rythmiques, parfois une impression de "rouleau compresseur" qui nous écrase littéralement ("Scorpions & Drought" par exemple), cela joint à ces moments où une certaine complexité dans la construction des morceaux (inhérente au style de DSO) nous malmène d'une manière plus subtile en noyant les repères, contournant un leurre d'embryon mélodique et faisant au premier abord de "Drought" un objet relativement difficile d'accès...
L'instrumental "The Cracked Book of Life" révèle une aura assez prenante et referme de belle façon (on y entend même un choeur) ce concentré d'énergie mystique qui devrait mener loin ceux qui prendront le temps d'observer les multiples nuances de cet océan déchaîné.

     Gasp