Complot Bronswick - Iconoclasmes

Complot bronswick iconoclasmesCOMPLOT BRONSWICK
Iconoclasmes
Iconaki, 1988

 

 

 

Avec "Iconoclasmes" la formation rennaise s'éloigne de son théâtre de l'absurde, (sauf peut être sur "Wake up your heart"), et de la folie des premiers opus, les origines cold wave se diluent également dans de nouvelles voies empruntées avec le plus grand bonheur. Dès l'ouverture, avec un rock colossal ("Desertshores"), Complot Bronswick montre que le talent et l'inspiration sont loin de battre la campagne. La suite est une alternance de chaleur et de froidure, de lumière et d'obscurité, balancier qui oscille entre musique lancinante et inquiétante, ainsi "L'ivresse des âmes", "Will you miss me ?", "Odessa", et tentation de nous jeter sur le dancefloor, écoutez donc le rock tribal de "Martyrs tombés sur la route", vous comprendrez ce que je veux dire, ou bien encore nous rappeler combien en ces temps bénis le rock'n'roll était vissé au corps et à l'âme des groupes, c'est ce que nous dit le quasi-psychobilly de "Do you want to slay with me?". Le tout s'achève dans un magnifique morceau de pure cold wave, "Perhaps". Signalons, pour être tout à fait complet que le groupe se permet une reprise étonnante et émouvante, voix et piano, du "No fun" d'Iggy Pop And The Stooges, c'est superbe. Pour l'anecdote notons enfin les présences de Chelsea (Norma Loy) et de AE en provenance de End Of Data, une autre entité rennaise célèbre dans le milieu underground eigthies.

       Brown Jenkin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×