Pale Roses - Fear of Dawn

PALE ROSES
Fear of Dawn
The Eastern Front, 2010

 

Confirmant haut la main le titre "The Bowmen" que j'avais découvert sur le second "Tribute to the Dead Soldiers 1914-1918" édité par le Netlabel La Caverne du Dragon, ce premier opus de Pale Roses est une pure démonstration de sensibilité et délicatesse. Arnaud Spitz, le géniteur du projet, prouve ici que l'économie de moyens resserre les liens avec ce sentiment d'authenticité et de racines profondes qui affleure à chaque instant de l'écoute de "Fear of Dawn".
Néo-folk dépouillé, sobre, mené principalement par une guitare acoustique (un piano ainsi que de très discrètes percussions font çà et là une apparition) et le chant d'Arnaud, dont le ton me fait penser à celui d'un poète-voyageur d'antan, l'humeur évoque d'anciennes ballades, récits de batailles et retour de guerre ("When the War is Over") ou le légendaire et la mythologie ("Niflheim").
Si nostalgie et mélancolie se tiennent là, soulignant sans appuyer les nuances d'un climat automnal, l'esprit d'une force est également bien présent; de "Flow my Tears" à "Are you Ready (For Total War) ?", en passant par Sol Invictus (dédié à Tony Wakeford), le poignant "Lord Gregory" chanté a cappella ou le non moins beau "Pagan", les paysages de "Fear of Dawn" viennent de l'âme et du coeur, c'est Andrew King croisant la route de In Gowan Ring en ces chemins d'identités irréductibles allant de "Stonehenge à Silbury Hill..." .

      Gasp

Sous-pages :