Materia Aurora - Post Night Sequences

MATERIA AURORA
Post Night Sequences
OPN Records / BKO Media, 2009

 

 

Après l'épais manteau neigeux de "WinterGlow", Materia Aurora revient avec une oeuvre de toute beauté, marquant le cap du deuxième album mais aussi de l'édition en format CD (les réalisations précédentes n'étant disponible qu'en téléchargement).
Séquence d'une vingt-cinquième heure qui formerait l'écume d'une journée, part du temps qui n'appartient plus à la nuit sans revêtir encore les pâleurs de l'aube, "Post Night Sequences" pourrait être les dernières traces d'un songe aux frontières du réveil...
Des sons vaguements organiques ou plus métalliques (mais comme étouffés), les rumeurs d'une eau souterraine, une froide architecture s'approprie l'espace des solitudes en étendues ambientes où le film d'un inexprimable malaise se déroule au ralenti. Au fil de l'écoute on se laisse posséder par ces lentes dérives entre les façades aveugles de gratte-ciel à l'abandon; hypnose amère et sans apaisement, juste un état demi-conscient hanté par des présences indéterminées, voire inquiétantes ("5.00"), reliefs urbains où l'homme disparu a fait place à une nature mutante, voilà un opus qui tient l'imagination en haleine de bout en bout. Musique atmosphérique dépouillée mais infiniment suggestive, elle sait distiller quelque distante mélodie, demeure la nuance suprême entre ombre et lumière, reçoit les marques de sonorités plus industrielles mais également acoustiques ("Skies" ou encore le planant "Who are you") et nous dérobe définitivement à la réalité à travers la richesse de ses jeux de reflets.
Thibault. L et Marc. H peuvent être fiers de "Post Night Sequences", ouvrage poétique et mystérieux qu'abrite un sympathique digipack au format DVD, un objet fréquentable sous tous rapports donc !

      Gasp