Igniis - ...Nosotros Entonces...

IGNIIS
...Nosotros Entonces...

Quartier23, 2011

 

 

Avec ce deuxième album, Igniis confirme le talent qui éclairait déjà les pages de "XVIII IV MMIX", néofolk solaire menée de main de maître par GrM, initiateur du projet.
Un corps d'ombre et de lumière, des vocaux qui se communiquent en énergie, ferveur et force, un courant d'émotions circulant sans interruption dans notre esprit tout au long des quatorze morceaux qui forment cet opus.
Simplement beau et vrai, une sincérité perçant chaque note, humeur prenante dès "Solo Sueños" , le premier titre, avec ses cordes mélancoliques où tout semble se mettre en place doucement, prémices magiques avant d'emporter l'auditeur vers l'expression d'un feu intérieur dont les flammes ne cesseront de s'élever.
L'énergie dont je parle plus haut imprègne particulièrement quelques moments de l'oeuvre, ainsi "La Música", "Dime..." ou le très bon "Salud !", un chant marquant le pas d'une musique roborative, même quand le ton se veut davantage en demi-teinte, parce que Igniis regarde toujours vers l'horizon, puise en d'autentiques racines une foi bien présente ici, presque palpable à l'oreille, et c'est en cela qu'elle est capable de communiquer bien plus que de simples émotions.
Outre la guitare et le couple synthé-programmation, c'est à nouveau une riche palette instrumentale qui participe aux orchestrations; des tambours aux noms exotiques tels le bombo legüero, le pandero ou le derbake, un melódica (instrument à vent muni d'un clavier), des flûtes et j'en passe... Des colorations chaudes et la langue italienne qui s'invite sur "Sibilla tira le Rune" en la personne de Kristian Giorgini, autant d'ingrédients animant ce paysage varié sur lequel souffle un sens de la mélodie persuasif; vous aurez compris que "...Nosotros Entonces..." est à ranger au côté de ces joyaux qui jamais n'épuisent le magnétisme grisant qui les habite.

      Gasp