Hjärna - Sun & Silence

HJÄRNA
Sun & Silence

Blauer Abend, 2010
[Téléchargement libre]

 

"Sun & Silence" est un poème, un long poème de 46 minutes dont chaque mot s'investit en sonorités contemplatives et mystiques, en divagations sur les chemins d'une campagne onirique, horloge abolie aux ombres suspendues d'un cadran hypnotique...
La notion de temps semble avoir disparu, un seul et unique morceau en état de mouvance perpétuelle, étrange pierre précieuse explorant ses nombreux aspects dans la géode de Hjärna, formule magique plus qu'un simple nom.
Le spectre musical de "Sun & Silence" est difficile à saisir autant qu'il peut être envoûtant et perturbateur; de l'ambient s'étirant en d'expérimentales ramifications, promenant ses influences jusque dans les herbes ondoyantes d'une nature hallucinée et sereine, croisant d'improbables transhumances vers les hauts plateaux de l'imaginaire...
Respiration puissante et cuivrée du géant endormi au bord du monde, elle nous accueille dès les premiers instants, un univers nu, démiurgique, presque inquiétant, mais là-bas, la ligne d'horizon change déjà, une flûte cherche a nous attirer vers elle, curieuse atmosphère quasi pastorale, évadée d'une oeuvre de Tor Lundvall; bruitages, samples, frôlements, densité de l'instant en précieuses perles d'éphémère, cordes pincées sur les nappes d'une ombrageuse symphonie encombrée de grillons, ce contrepoint de la multitude invisible dans les sous-pentes synthétiques des orgues de Hjärna.
Des structures électroniques qui renforcent ce climat dépaysant, une trompette sous acide, dissonante, en équilibre instable sur le fil de ses vies antérieures, des transes électriques, acoustiques et organiques, mélodies du crépuscule érodant les oripeaux d'un accordéon lointain, encore des manifestations sonores énigmatiques, déroutantes, jusqu'aux paroles d'adieu d'une guitare refermant un bien étrange voyage sombre et lumineux, fluide et tortueux, simplement indispensable !

      Gasp

Sous-pages :