Gerostenkorp - Le Mécanisme de l'Aube

GEROSTENKORP
Le Mécanisme de l'Aube

OPN / Cauldron Music, 2007

 

 

Premier album pour Gerostenkorp, en fait projet musical solo, qui a vu le jour en 2002, du dénommé Daniel Larose ; le moins que l'on puisse dire c'est que "Le Mécanisme de l'Aube" est bien plus qu'un coup d'essai tant la réussite est criante de profondeur et de maîtrise. Industriel, ambient, rythmes tribaux, l'univers de Gerostenkorp est sombre, paysage post-apocalyptique où des cités encore marquées par leur grandeur et leurs erreurs passées, dans lesquelles l'Homme semble avoir disparu, se battent contre une végétation aberrante et vorace désireuse de reprendre ses droits… Humidité, rouille, ruine… Nappes synthétiques comme un brouillard toxique recouvrant une civilisation à bout de souffle, errance solitaire suscitant l'inquiétude et la peur dans un monde où la lumière maladive d'un soleil à l'agonie lutte sans espoir contre les ténèbres qui finiront par tout recouvrir… Le papier de présentation de Gerostenkorp nous parle de musique "cinématographique", ce n'est pas mensonge tant cet opus solide bouscule notre imagination, nous incite à mettre en scène chacun des quatorze morceaux qui le composent, même le titre "live" qui le clôt s'incorpore à merveille dans l'ensemble d'une œuvre homogène. "Le Mécanisme de l'Aube" est une réalisation marquante que je recommande chaudement, elle ne décevra pas en tout cas les amateurs du genre, même les plus exigeants, bien au contraire.

      Brown Jenkin