Front Sonore - Für die Neuordnung Europas

FRONT SONORE
Für die Neuordnung Europas
SkullLine Records, 2009

 

A faire grincer les fissures "bétonneuses" des bunkers qui ressassent les vacarmes des vieux bombardements, les huit parties de "Für die Neuordnung Europas" me font l'effet d'une immersion dans les caves d'un musée abandonné; une succession de sensations malsaines et hypnotiques où l'échange d'énergies négatives fini toujours par nous ramener sous l'emprise d'une gravité morbide terriblement attractive. C'est une épaisse couche de fumée âcre et anthracite qui va s'abattre sur vous, un brouillard étouffant saturé par les notes corrodées qui s'écoulent en pluies acides de ces archives sonores hantées par les images tourmentées des années noires. No man's land angoissant où s'élèvent de funestes présages, bribes de discours métastasées d'entailles bruitistes, rumeurs de guerre et chants de mort, tout cela agencé à travers le prisme-barbelé de Front Sonore, réalisant là une pièce indus-noise-martial délétère et perturbatrice qui nous vampirise en nous abandonnant au regard de l'aigle avec cet étrange délice des ambiguïtés que l'on savoure sans jamais se l'avouer franchement, tout en étant capable de nous mettre mal à l'aise (le cinquième morceau est à ce titre-là plutôt éloquent !). Un régal d'obscurité et d'affaissement de la raison, le baiser grimaçant d'une charmeuse de crânes dans l'arène infinie de nos charniers passés, présents et à venir.

      Gasp