Der Blutharsch - The Track of the Hunted

DER BLUTHARSCH
The Track of the Hunted

WKN / Tesco, 2000

 

 

Sortie peu de temps après "The Pleasures Received in Pain", cette réalisation poursuit un chemin que le promeneur se satisfera de reconnaître sans surprise ni déception. Albin Julius déploie toujours les sombres textures de son industriel martial avec le talent que l'on sait, privilégiant les atmosphères blessées enfouies dans un brouillard de samples. Le ton est donné dès les premières secondes avec ces superbes voix qui s'élèvent, poignantes, au-dessus d'un horizon meurtri, livré aux désastres de quelque guerre. Les routes pavées d'amertume accueillent pourtant l'allure fière, calme et décidée d'une poignée d'hommes que l'on voudrait suivre ; leurs compagnons sont, le temps d'un opus, des chœurs, des percussions volontaires et le chant d'Albin. Tout cela trace-t-il les contours d'une alternative, d'une vie différente dépouillée de toute folie barbare guidée par l'ignorance et la peur… J'aime le croire en écoutant cette musique. Le neuvième titre veut nous faire danser au rythme d'une chanson allemande enjouée qui fleure bon les années 30 avant de nous abandonner aux rigueurs du dernier morceau, sans doute le plus ample, le plus martial, où un imposant défilé nocturne soutient mille torches dressées sur un écheveau de voix mâles et puissantes animant la palette trouble, conquérante et parfois cauchemardesque de Der Blutharsch.

      Gasp