Dawn & Dusk Entwined - A l'Aube des Jours Anciens

DAWN & DUSK ENTWINED
A l'Aube des Jours Anciens
Aube & Crépuscule, 2011

 

 

 

Depuis les messages stellaires que nous avait fait parvenir David S. avec "Cathédrales de Brume" jusqu'à ce nouvel opus, l'actualité de Dawn & Dusk Entwined n'a pas connu de temps mort, en témoignent les deux premiers volets du triptyque "Fin de Siècle" dédié aux trois grandes capitales européennes que sont Paris, Londres et Vienne, la réédition de "Vanitas Vanitatum" et le florilège "Recollection 1994-1999" (ces deux derniers chez Twilight Records).
Aussi loin que s'attachent les ombres projetées entre autres par les monuments immémoriaux du Cercle de Brodgar (îles Orcades au nord de l'Ecosse) ou du site de Tara en Irlande, "A l'Aube des Jours Anciens" en capture incontestablement l'atmosphère magique et guerrière, emboîtant le pas à cet imaginaire collectif qui s'attarde depuis de nombreux siècles sous les hautes silhouettes des mégalithes jaloux de leurs mystères.
Légende, spiritualité et rumeur conquérante gardienne des trésors, ainsi va l'immortelle clameur du vent et de l'océan, David S. a su en équilibrer parfaitement les énergies entre des compositions où il pose sa voix (un chant parfois proche du spoken word) sur des rythmes martiaux s'appuyant sur des nappes "orchestrales" au parfum de landes granitiques et des titres plus ambient s'échappant vers une sphère davantage mystique.
"Our Chant is the Chant of the Sea"
illustre ce versant en la présence de Merissa d'Erlette (Artefactum), laquelle égrenne des paroles au charme hypnotique sur un fond sonore d'où se détachent des clochettes semblant venir de l'autre monde...
Sentiment de grandeur et de force, vertige d'une aura éternelle ("The Silver Dew of Telperion" empruntant à l'univers de Tolkien, "The Dawn of the Ancient Days") et la harpe de "Sunrise on Arda" telle une caresse miroitante sur le damier de la Chaussée Des Géants, achevant un récit épique que D&DE nous fait partager en unissant plus que jamais les armoiries de l'aube et du crépuscule.

      Gasp