Babylone Chaos - Re-Pulsion des Faces

BABYLONE CHAOS
Re-Pulsion des Faces

Autoproduction, 2006

 

 

Botchan Karisen est sur tous les fronts ! Il lance en 2006 ses sonorités industrielles dévastatrices (à plus d’un titre) à travers de multiples projets tous aussi intéressants les uns que les autres : avec Scripta Manent (et Mitaine K.) ce sera "Les Chambres interdites", sous son patronyme on découvre "Réactions mécaniques", enfin, avec Babylone Chaos, Botchan nous offre la cinquième pièce de sa discographie sous la forme d’un long morceau de 22 minutes, "Re-Pulsion des Faces"… et ce n’est sûrement pas fini pour l’année en cours…
Superbe titre que ce "Re-Pulsion des Faces", traversé d’une intelligence pénétrante, sa puissance d’évocation est telle qu’il n’est pas difficile d’en faire une bande-son pour n’importe quel film que l’on voudra bien faire sortir de notre imagination. Moi il me porte vers le futur, vers des décors sortis du cerveau de Giger, vers une version encore plus sombre de "Blade Runner", ce chef-d’œuvre qui mis en images le cyberpunk. On perçoit clairement la présence de la vie, mais impossible de définir sous quelle forme… cité, lumière, eau… il ne semble plus y avoir de soleil, ou alors dissimulé par les strates des brouillards éternels… Alors d’où vient cette lumière ?… Des forces inouïes entrent en action, elles évoquent le chaos, mais celui-ci traverse l’espace sans volonté d’anéantir… juste montrer son aura dominatrice…

      Brown Jenkin