Christian Death - Catastrophe Ballet

CHRISTIAN DEATH
Catastrophe Ballet
L'Invitation au Suicide, 1984

 


Christian Death est mort, vive Christian Death ! Le temps de se remettre du split, d'avaler en totalité la formation Pompéi 99, et voilà la nouvelle formation qui nous assène en 1984 sur le label français "L'invitation au suicide", l'un des plus beaux fleurons du rock en général et du death rock en particulier. L'arrivée de Valor Kand et de son sens mélodique, de Gitane Demone et de sa voix unique dans l'univers dark, et enfin de David Glass (de son vrai nom Parkinson) avec son jeu de batterie fluide et pur, permettront à Rozz Williams de donner toute la mesure à son immense talent. Si "Only Theatre of Pain" contenait son lot de standards, "Catastrophe Ballet" renfermait quant à lui une succession de perles mélodiques, un flot d'émotions pures dans un univers de poésie et de noirceur. "Catastrophe Ballet" est la plus belle mise en scène de l'imagerie gothique, sans que jamais celle-ci ne sombre dans les clichés du genre. Un album tellement parfait qu'il fit penser sur l'instant que le groupe pourrait bien ne jamais s'en remettre, l'histoire allait démontrer qu'il n'en était rien…

       Brown Jenkin