Christian Death - Ashes

CHRISTIAN DEATH
Ashes
Normal Records, 1985

 


"Ashes" c'est une lente descente aux enfers, le point de non-retour en matière de désespoir, un monde de noirceur et de cruauté… Une Invitation Au Suicide…
Le long titre en deux parties qui donne son nom à l'album nous immerge d'emblée dans des paysages d'une beauté vénéneuse. Jamais Rozz Williams ne sera aussi convaincant dans son rôle de prêcheur morbide. Seul
"When I was Bed" et sa rythmique limpide due au talentueux David Glass, desserre un peu l'étau qui nous broie les nerfs, mais "Lament", qui nous entraîne dans un cabaret allemand, sous les bombes, nous ramène dans ce théâtre de l'horreur. Vient "Face" qui nous bouscule avant le sommet de l'album, "The Luxury of Tears", titre confinant au génie mélodique, où le duo Rozz Williams / Gitane Demone fait des merveilles pour nous précipiter dans les derniers cercles de l'enfer de Dante. Enfin "Of the Wound", tout en ambiance délétère presse la détente qui nous achève.
Avec ce troisième album, sorti en 1985, Christian Death entre définitivement dans la légende. Les querelles qui suivront le départ de Rozz Williams ne sont qu'anecdotes au regard de ce que le groupe avait jusque-là produit et face aux futures productions des deux frères ennemis.

       Brown Jenkin