Caelum Natus Ex Mortuus / Ursus Horribilis - Schizophrenie

CAELUM NATUS EX MORTUUS / URSUS HORRIBILIS
Schizophrenie
Cyanur Prod, 2014

[Téléchargement libre]

 

 

Hangsvart semble être un artiste bien occupé, puisque à côté du projet funeral doom Abysmal Growls Of Despair, notre arpenteur des régions ténébreuses se plaît à décrire d'autres visions inquiétantes avec Caelum Natus Ex Mortuus et Ursus Horribilis.
Un dark ambient claustrophobique où rôdent les spectres de la folie pour le premier et une dark folk dépouillée, comme célébrant un rituel perdu, pour le second. Le split débute sous ces couleurs hivernales, les cordes pincées d'une "Ancienne joie" dont le souffle ancestral perdure dans les accords mineurs d'une antique forêt... L'autre visage de la créature ne tarde pas à venir sentir notre peur, transpiration maladive imprégnant les sinistres couloirs déserts d'un asile... Grognements, plaintes, démons de l'esprit... "Sounds in my Head" est un titre clair que les portes grinçantes et les drones plombés d'"Asylum" viennent confirmer pour le plus grand bonheur de tous ceux qui aiment à se prendre au jeu de ces ambiances cinématographiques où peur et suspense nous guettent aux quatre coins de notre pellicule mentale.
Un mal bien plus profond qu'on ne le pense, un mal que la nature environnante de "Light Breath" (Ursus Horribilis) ne parvient pas à chasser; bref apaisement qui paraît se mourir lentement sur "Quiet Night", porté en terre par ce chant profond, avant que les ombres de "Quiet but not for Long" (Caelum Natus Ex Mortuus) ne ravalent tout, nous laissant définitivement prisonnier de cette expérience «schizophrénique» pour le moins oppressante !

       Gasp