Blood Axis & Les Joyaux De La Princesse - Absinthe: la folie verte

BLOOD AXIS & LES JOYAUX DE LA PRINCESSE
Absinthe: la folie verte
Athanor, 2002

 

 

Une fée amère qui va tomber goutte à goutte dans votre esprit et l'envelopper des brumes les plus insondables… Cette œuvre renferme le charme subtil de ces parfums surannés qui agacent la mémoire en l'invitant à se perdre dans les couloirs du temps passé. Obsédante et lancinante, la musique de l'absinthe s'empare de la conscience et la guide vers un labyrinthe où de troubles cauchemars s'ébattent. Blood Axis et Les Joyaux De La Princesse ont uni leur talent afin de tisser le drame halluciné développé ici. Un album sachant proposer de superbes moments autant qu'il pourra, peut-être, vous sembler difficile d'accès. La voix entêtante de Michael Moynihan, déclamant de vieux textes, se marie aux nappes sombres, répétitives, à ces embryons de courtes symphonies qui remuent doucement tels de curieux fœtus immergés dans la transpiration verdâtre du diable. On peut parler de dark ambient, d'hermétisme, et au son d'un limonaire jeter notre imagination bouffie de vertiges une centaine d'années plus tôt ; les greffes d'archives sonores feront le reste. Atmosphère oppressante, distorsions de la folie et attirance pour une liqueur destructrice et fascinante, voici un opus qui se savoure et s'apprécie sur le long terme… Comme l'absinthe ? Allez savoir. L'ivresse monte telles ces notes de piano à la fin du cinquième titre, mais les tons changent, se brisent et deviennent menaçants… Un mot sur le digipack à l'esthétique particulièrement soignée, enfin saluons Athanor, ce label français découvreur de perles rares, proposant une "Muzak für connoisseurs" épris d'ésotérisme, d'authenticité ou tout simplement "d'ailleurs" ; un fourneau d'alchimiste duquel s'élève de fins esprits, la preuve en est avec cette "folie verte" indispensable.

       Gasp