Bisclaveret - Er Roud El Aater Fi Nezaha El Khater

BISCLAVERET
Er Roud El Aater Fi Nezaha El Khater
Cynfeirdd, 2004

 

 

C’est à une expérience limite que nous invitent les Polonais de Bisclaveret avec cet objet composé d’une piste de 52 minutes (que segmentent néanmoins huit titres figurant au dos du boîtier) et enregistré live à Gdansk en octobre 2004. Immersion dans les méandres d’un rituel torturé et hypnotique, cette pièce discographique obscure n’est pas à mettre entre toutes les oreilles. C’est une lente symphonie sombre et oppressante qui s’infiltre dans notre âme en répandant ses poisons ; l’ensemble se positionnant sur les territoires du dark ambient et du néoclassique, des plaies industrielles et rugueuses s’agrippent çà et là, renforçant le ton hostile de ces ténébreuses orchestrations. Et surtout, il y a les voix, incantatoires et démoniaques, spoken words imprégnés du sang des sacrifiés, autant de lignes délétères qui s’associent afin de dresser le tableau infâme et fascinant d’un blasphème brillamment exécuté. Tout cela sent bon la crypte et les maigres chandelles qui font danser les ombres sur les visages hallucinés ; profondeur de ces notes de piano comme un écho à ce tissu morbide enveloppant les démonstrations de ces talentueux sorciers qui ont sans aucun doute su captiver leur auditoire. La tension ne faiblit pas, au contraire, l’intensité augmente au fil de l’écoute, étirant ces silhouettes cauchemardesques au bord des vers coupants de ce poème macabre. La folie guette les pas des imprudents qui ont osé s’aventurer là, en tout cas, la qualité de cet opus est proportionnelle à la difficulté que l’on a à en retenir le titre… Un véritable joyau noir, mais attention, limité à 141 exemplaires seulement.

       Gasp

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site