Bestial Mockery - Gospel of the Insane

BESTIAL MOCKERY
Gospel of the Insane
Osmose Productions, 2006

 


Méchant, crade, sauvage, déjanté… Les qualificatifs ne manquent pas pour causer de la bête infernale qui m’aplatit les neurones ! Troisième album des Suédois, "Gospel of the Insane" est un pur régal blasphématoire, une joyeuse partouze de démons dont les cris et hurlements mettent le feu aux poudres avec une énergie peu commune. Le style barbare de la horde crache un black bien énervé qui copule avec du thrash, l’ambiance punk décadente installe un climat de folie des plus jubilatoires entretenu par la hargne vocale de Master Motorsåg. Les titres cavalent et répandent un désordre indescriptible, Bestial Mockery est un fouteur de zone, tout simplement, et cela pour notre plus grand plaisir. Pas de métal branché ici ni de "death moderne" ou de voix féminines, juste la crasse et la sueur, l’expression brute vomie par des guitares en guerre et une batterie sous speed ! Rapides, furieuses, accrocheuses et débridées, les compos’ ne vous laisseront pas le temps de vous poser ; les musiciens nous embarquent dans leur road-movie qui empeste le soufre et la dépravation, une demi-heure dans les pages interdites de cet évangile de fêlés que mes enceintes risquent de brailler pendant quelques siècles. Avec un tel coup de reins entre les rondeurs, l’humanité n’est pas prête de s’en remettre… Excellent !

      Gasp