Bael - Bleeding for Him (EP)

BAEL
Bleeding for Him
D.U.K.E., 2003

 


Comme autant d'incisions perpétrées dans sa propre chair, les quatre titres de cet EP ne nous épargnent aucune souffrance, n'abrègent aucun sévice à cet infini de douleurs. Offrande en automutilations, prenez le rasoir trempé dans l'immondice et accordez-le aux guitares en extrémisme d'un black metal qui ressemble à un fou s'arrachant la peau sous nos yeux en hurlant ! Violent avec une touche de démence à travers le chant en extase de mort brutale d'Aguares, "Bleeding for Him" vous donne dans son tourbillon apocalyptique un corps à piétiner, massacrer et lyncher par tous les sarcasmes de l'Enfer adressés au genre humain. Sale et saturée, l'enveloppe sonore nous meurtrit les nerfs à l'aune d'un déchaînement où la folie emporte tout dans un hoquet de sang noir. Onze minutes qui passent très vite, et en ce qui me concerne un attachement tout particulier pour "Le royaume du sang" et "Ma destruction", ce dernier dont le lent tempo se traîne face contre terre, la gueule déchirée dans une flaque de pourriture, prières en suicide au pied du grand Nihilisme et cette déliquescence qui n'est pas sans évoquer Mütiilation... Taillez-vous maintenant les veines pour Lui, jusqu'à la dernière note de ce mini-CD (auto)-destructeur et radical.

       Gasp