Arve Henriksen - Cartography

ARVE HENRIKSEN
Cartography
ECM Records, 2008

 

 

 

Il n'est pas donné à tout le monde d'évoquer l'expérience contemplative, de savoir aiguiser l'esprit de l'auditeur en l'amenant à visiter des paysages qui en appellent autant à la paix intérieure qu'au mystère... Cet opus conduit par une écriture orfèvre s'inscrit dans cet ordre d'idée, notre imagination s'envole sans cesser de méditer pas à pas, tranquillement, le long d'un chemin où le temps se cristallise en un étrange parfum d'éternité.
Arve Henriksen, musicien norvégien né en 1968, utilise sa trompette comme un chamane, façonne chaque sonorité émise par cet instrument à l'image d'une déclinaison spirituelle, d'une errance, presque d'une prière adressée à ces entrefilets de brume qui dansent sur l'échine de lointaines montagnes... Oui, la spiritualité est bien présente ici, ça ne fait aucun doute, mais "Cartography" est encore plus profond, plus varié aussi que son approche minimaliste peut le laisser croire; il s'agit d'un voyage à travers les beautés insaisissables d'un territoire hanté où l'ombre et la lumière s'accordent sur le fil d'une nuance qui baigne l'ensemble de l'oeuvre.
Une touche électronique discrète, quelques voix au seuil de l'irréel (le choeur de "Recording Angel" par exemple) sur ces routes de l'ailleurs où l'on croise parfois des spoken words; synthétiseurs, samples et emploi du field recording sont également, parmi d'autres ingrédients, des éléments qui participent à l'élaboration de cet album aérien et néanmoins terrestre, lequel repousse les limites d'une cartographie aux frontières mouvantes, remontant constamment à la source pour mieux redessiner la respiration transcendante qui imprègne le monde.

      Gasp